Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 13:26

Ajasson de Grandsagne

Ajasson de Grandsagne387

La seule mention qui est faite de cette marque pourtant présente dans un Salon se trouve dans Le 'Catalogue des Catalogues' de 1914. Le nom d'Ajasson de Grandsagne réapparaîtra au lendemain de la Grand guerre, associé à celui de la marque Moto-Bijou.

Fonctionnement du 'débrayage' de l'Ajasson : le moteur est fixé au cadre par une oreille articulée sous le carter. Le levier vissé sur la culasse fait pivoter d'avant en arrière le moteur provoquant un relâchement (débrayage) ou tension (embrayage ) de la courroie de transmission.

Albatros (L') *

             Albatros-Dames-1909.jpg                Comme de nombreux autres constructeurs, Henri Billouin présentait à son catalogue un modèle "Dame" équipé d'un moteur A.Z. (Amstoutz) de 1HP 1/2 (62 mm d'alésage x 67 mm de course) à soupape automatique. Carburateur Vaurs ou Longuemare. L'appellation "Dame" se justifiait, outre le cadre spécial, par un filet protège-jupe et un carter protecteur de chaîne. Représentant multi-marques, H. Billouin puisait dans le vivier des fournisseurs en "Pièces détachées & accessoires de fabrication soignée & garantie", florissant dans la région de St-Étienne. Ce qui lui permettait de se proclamer " Fournisseur du palais de l'Élysée, des Corps constitués de l'État, du Cercle militaire de Paris, des ministères de la Guerre, de l'Agriculture et des Grandes Administrations". Rien de moins !

Albatros (L')

En 1904 - 1905, Claude Chevrolat présentait une autre marque L'Albatros établie à Lyon. Sa machine était équipée d'un monocylindre Givaudan, motoriste lyonnais auquel plusieurs nouvelles marques firent appel dans leurs débuts. Au premier rang desquelles on trouve Terrot. Les éléments dont on dispose ne permettent pas d'affirmer que ces deux Albatros forment une même "couvée". Et il serait téméraire d'affirmer le contraire...

L-Albatros-Givaudan397.jpg

L'Albatros Givaudan PUB398

O'Galop

 Humour publicitaire (grinçant) sur un thème toujours d'actualité...

Dessin O'galop407

Le dessinateur O'Galop, de son vrai nom Marius Rossillon (1867 - 1946), était un collaborateur des plus célèbres publications satiriques de son époque comme Le Rire, Le Charivari, le Cri de Paris et aussi, dès 1894, de la revue spécialisée Le Cycle. Ceci explique sa parfaite connaissance des machines qu'il dessinait dans les journaux (ici L'Automobile, de 1905) ou dans des publicités et des affiches. Il est connu dans le monde entier grâce à un personnage qu'il a créé : Bibendum ! Il fut également un pionnier du cinéma d'animation et écrivit de nombreux livres illustrés pour enfants.

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste - dans ARCHIVES PRÉ-1914
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens