Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 15:45

Depuis la parution de "La Motocyclette en France 1894 -1914" qui répertoriait plus de 340 marques de motos françaises avant 1914, de nouvelles découvertes permettent d'enrichir cette liste. Cette rubrique va augmenter les connaissances sur une période qui fut sans doute la plus passionnante de l'histoire de la moto.  

(nota : les marques déjà répertoriées dans le livre sont suivies d'une astérisque). 

A.B.C.

Rien à voir avec les ABC de l'après-guerre 1914/1918. Ces A.B.C. là étaient construites par les Ateliers Balestibeau, rue Michel-de-Montaigne à Castillon-sur-Dordogne, en Gironde. (A.B.C. = Ateliers Balestibeau Castillon ?). Autant qu'on puisse en juger par la mauvaise illustration du catalogue consulté (non daté), les moteurs étaient des Zedel ou Amstoutz. Ces derniers sont aussi connus sous les initiales A.Z. ou la marque Mirus. Balestibeau était agent de Mototri Contal et avait aussi à son catalogue des voiturettes, un tri-voiturette S.A.F. (moteur, changement de vitesse et embrayage métallique S.A.F.), des bicyclettes et des machines à coudre. Il réalisait aussi "sur commande, canots de course de 100 HP et au-dessus". D'après les prix affichés, cette production se situerait aux environs de 1904-1905.

       A.B.C. Balestibeau374

A.B.C. *

La première A.B.C. anglaise possédait un moteur 400 cm3 flat-twin longitudinal, une disposition alors en vogue (influence du moteur Douglas ?), mais c'est la version suivante à moteur transversal qui fut choisie par le constructeur français pour une production sous licence. Néanmoins quelques modifications importantes furent rapidement appliquées dont les plus visibles sont l'adoption d'un kick-starter et d'une dynamo.

ABC 1913391Instructive carte postale d'époque présentant un atelier français de mécanique du début du XXème siècle et, surtout, une A.B.C. avec un flat-twin longitudinal, donc production anglaise. Curieusement, on retrouve son immatriculation 2215 W1... 

ABC 1913 gros plan391... sur la machine détaillée ci-dessous et photographiée dans la cour des Ets Gnome-Rhône. On suppose donc que le flat longitudinal était présenté à tour de rôle chez les agents parisiens d'A.B.C. à titre publicitaire, mais c'est le flat transversal qui sera la base de l'A.B.C. "française".

ABC 2215 usine G-R396

                               ABC anglaise392            Version anglaise ci-dessus et version française ci-dessous (elle est connue pour être une des dernières vendues en France) qui présente, entre autres différences, une dynamo - si l'option électrique n'est pas présente, le carter sert de boîte à outils - et un kick-starter de démarrage qui ont nécessité un nouveau dessin de boîte (Collection  de François-Marie Dumas).

 ABC Dumas393

Ci-dessous, la machine complète présentée en septembre 1921 où sa mise en vente va commencer. Manque sur la boîte le câble de commande du compteur de vitesse (option).

ABC 1921 Salon455

ACTION

Marque déposée par Alcyon mais qui ne semble pas avoir été exploitée, du moins dans le domaine motocycliste.

ADER *

Au Salon de Paris 1903 est présentée une Moto Cardan équipée d'un gros moteur bicylindre en V transversal de marque Ader à soupapes automatiques. Comme le nom l'indique, la transmission est assurée par un arbre avec un cardan. Pas de commercialisation connue, au contraire des Moto Cardan à moteur monocylindre (Photo La Vie Automobile, 19 décembre 1903). On connaît au moins un moteur Ader bicylindre en V qui a survécu.

Ader bis404

Ader en V moteur489

Ader 1904 VA

A. GAUTHIER

Motocyclettes A. Gauthier, à Vesly (Eure). Selon publicité : "1er au kilomètre en côte et en palier à Dourdan et Gaillon. 1er au classement général en Classe Touriste". Aucune trace de ces performances dans la presse de l'époque, d'autant que leur date n'est pas indiquée (1905 ?). Ne pas confondre avec Paul Gauthier, constructeur à Tours de l'Auto Fauteuil.

AIGLON *

Trois modèles différents en 1904, tous avec moteur Mirus. N° 1 à soupape automatique, 240 cm3, allumage accu-bobine. N° 2 à soupapes commandées (latérales), carburateur Mirus. La N° 3 offre une poulie-motrice de gros diamètre avec démultiplicateur dans le moyeu arrière - 1905 : quatre machines toutes avec moteur Mirus à soupape automatique ou commandées (latérales). Les carburateurs sont des Longuemare. Le modèle à démultiplicateur a disparu.

1906 : apparition d'une 4 HP bicylindre en V à soupapes automatiques. Carburateur Grouvelle.

Aiglon 1904 catalogue380

Aiglon 1904 n°1375

Aiglon 1904 n°2376

Aiglon 1904 n°2 bis377

Aiglon 1904 n°3378

Aiglon 1904 n°3 bis379

Aiglon 1905 catalogue381

Aiglon 1905 modèle 1382

Aiglon 1905 modèle 2383


Aiglon-pub-n-B386.jpg

1906

Aiglon 1906 modèle 1384

Aiglon 1906 modèle 3385 Voir complément du 18 décembre 2011 : Aiglon-Clément ou Clément-Aiglon ?

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste - dans ARCHIVES PRÉ-1914
commenter cet article

commentaires

bernard Vaireaux 09/09/2011 17:48


Salut Jean
L'Ader, (f)auteur du bicylindre en V de la Moto Cardan ne serait-il pas le grand Clément en personne, père de l'aviation?
En tous cas, c'est ce que tend à me faire penser la référence à sa Compagnie Industrielle duTéléphone...
Amitiés
B Vaireaux
Musée Henri Malartre


zhumoriste 09/09/2011 20:05



C'est une supposition qui me taraude moi-même depuis que j'ai vu cette machine et je connais un moteur Ader qui ferait l'affaire s'il n'était bien trop lourd.


Il faudrait que les fans d'aviation se remue un peu pour qu'on avance !


 



Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens