Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 14:14

Claude Scalet a su bien mieux "lire" que moi les documents sur la "Motogodille Buchet". Ce qui nécessite un retour sur le sujet avec des photos et les explications de Claude :

"En complément de ta description: ce que tu indiques comme étant la pompe à huile est en fait la pompe à eau à piston (1) actionnée par une came derrière le pignon conique en sortie moteur (2 photo C). En fait la lubrification se faisait simplement par gravité, le réservoir essence/huile étant en charge, le réglage se faisant par la vis pointeau à viseur (3) qui n'est pas une pompe coup de poing. L'eau entrait dans la culasse par le tube avec banjo (4) qui se raccorde parfaitement à l'orifice de cette dernière (5), la sortie se trouvant sur le dessus de la culasse (6) à côté de la soupape d'échappement (il reste un bout de tube sur le raccord)."

 Serrurier-Buchet-1-TER.jpg

"Le trou carré (7) sur le pignon conique en sortie-moteur semble indiquer une transmission directe à l'arbre d'hélice, mais alors à quoi pouvait bien servir le renvoi d'angle et le bout d'arbre (8) qui en sort ? Sûrement pas au démarrage de l'engin puisque la présence d'une dent de loup côté distribution (9 dernière photo ci-dessous) permet de dire que la mise en marche se faisait par là. Mais il me vient un doute : oublions le trou carré et ce que j'en ai déduit ; ne s'agirait-il pas d'un inverseur de marche? Le petit verrou (10 dernière photo) qui contrôle le déplacement latéral du pignon conique peut le laisser penser, mais alors comment se faisait la marche avant et pourquoi son arbre dépasse-t-il autant ? Il manque quelque chose.
 Suite au prochain numéro !"

Serrurier-Buchet-2-TER.jpgEn 5, arrivée de l'eau de refroidissement qui est évacuée en 6.

Serrurier Buchet 3 TERDerrière le pignon cônique on distingue la petite came légèrement usée qui commande la pompe à eau. En 3, la "seringue" d'huile goutte-à-goutte.

Serrurier-Buchet-4-Ter-TER.jpgLa "dent de loup" 9 du démarrage (par manivelle ?). À droite sur le demi-carter droit, le raccord de la canalisation d'huile de graissage du moteur. En 10, le levier du verrouillage de l'arbre terminé par le pignon cônique de renvoi.

(Nota : les légendes en couleur sont de la maison)

On remercie bien vivement Claude Scalet de son travail qui est bien plus que le "complément" dont il parle. En fait c'est une remise en état et dans l'ordre d'une description anarchique et tout simplement inexacte sur beaucoup de points ! J'espère seulement que les numéros que j'ai reportés sur les photos en suivant son texte sont à la bonne place...

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Rémondin Jacques 23/02/2013 19:42

Bonsoir,

Je me permet d'émettre une hypothèse, une marche arrière serait toujours pratique mais ne serait-ce pas un débrayage facilitant la mise en route en particulier avec l'hélice dans l'eau, peut être
aussi pour faciliter l'arrêt sans couper le moteur et relever l'hélice .

J'espère avoir apporté de l'eau au moulin !!!!!!

De la part d'un D'jeun, hum! cordialement
J. Rémondin

zhumoriste 24/02/2013 16:36



Ça tourne au Jeu des 7 z'erreurs notre affaire...



Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens