Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Burqua & moto et Steve McQueen

 

LA NOUVELLE A DÛ VOUS ECHAPPER assommés que vous étiez en cet été ensoleillé (en principe, désolé pour les vacanciers bretons). Il faut donc que vous ayez connaissance de cette nouvelle sensationnelle : l'Arabie Saoudite autorise désormais la conduite automobile aux femmes de cette monarchie. Ce qui a été présenté comme une "première" mondiale n'en était pas réellement une comme le montre notre photo retrouvée grâce à notre service détecteur des fesses fausses nouvelles (fake news en français).

On constate que le petit émirat de Dubaï avait pris une longueur d'avance sur son voisin en autorisant aux femmes la conduite de la moto. Mais sans l'assortir des mesures de sécurité imposées par les normes UE. Rien ne concerne les protections vestimentaires, bien qu'un effort ait été fait en faveur des bottes. Reste aussi en suspens la question du casque : sous le voile ? Par dessus le voile ? Reste encore que Dubaï n'est pas dans l'UE... Vous qui voyagez partout, dites-nous comment ça se passe là-bas.

Dans Charlie hebdo du 27 juin, le dessinateur a mis le doigt sur la faille de cette décision si libérale qui a pourtant son revers (euh...). En tout premier, elle accroît les risques d'accident car de deux choses l'une : l'hypocrite mari de l'automobiliste lui criera de ralentir (pour des raisons évidentes) tandis que la conductrice sera tenté d'accélérer afin d'effacer au plus vite une vision diabolique. D'où circulation en accordéon derrière...

MÊME DÉGUISÉ en misérable Jean Valjean, on ne peut s'y tromper, c'est bien Steve au guidon d'une machine qui n'était pas dans sa collection. Ou alors bien cachée. Cette photo a dû être prise lors du tournage de Papillon (1973).

La présence de cette Terrot latérales est surprenante mais s'explique par le tournage principal qui a eu lieu en Espagne, pratique usuelle à l'époque. En effet, les producteurs américains dépensaient ainsi sur place l'argent produit (et parfois bloqué) par l'exploitation antérieure d'autres films de leur société. Cet argent restait au chaud sans passer par la case "fisc" des États-Unis en attendant d'être réutilisé. Hawaï et la Jamaïque servirent également de décor à certaines scène, mais les arbres, les spectateurs et les deux demoiselles admiratrices de l'acteur sont ici bien ibériques. Peut-être qu'un jour la Terrot réapparaîtra comme une "ex-Steve McQueen"...

ET CECI QUI EST MOYENNEMENT "DRÔLE"

Ce dessin est de 2007...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
I really like and appreciate your post.Thanks Again. Keep writing.
Répondre
J
Il faut reconnaître que la tenue peu islamique de la pilote de Dubaï est justifiée par la chaleur
qui y règne. C'est une illustration vivante du refrain motocycliste(et paillard!):
Elle avait des bottes, elle avait des bottes,
elle avait pas de culotte!
Répondre
P
toujours aussi percutant
Répondre