Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 17:38

La mise au point d'une moto ou d'une voiture reste un sport délicat et il en fut ainsi de tout temps. Si on se loupe, il est rare qu'on ait l'occasion de récidiver plus d'une ou deux fois. Mieux vaut se consacrer aux plus lourds que l'air. C'est beaucoup moins dangererux si l'on en croit ce bref florilège établi par la Vie Automobile du 31 octobre... 1903 !

29 mars 1900 – Santos-Dumont s’élève de Nice à bord d’un ballon sphérique qui, pris dans un cyclone, subit un trainage sur la forêt de Guignon. Contusions légères.

14 novembre 1900 – Après l’atterrissage du ballon Le Champagne-Mercier, pendant le dégonflement, et alors que Maurice Vernanchet se trouvait sous la coupole afin de dégager le clapet de la soupape qui ne fonctionnait pas, l’aérostat s’échappe. Maurice Vernanchet enlevé à 1000 mètres d’altitude se cramponne au filet, ouvre le clapet et descend sans autre incident.

Alberto_Santos_Dumont_.jpg

13 juillet 1901 – Le moteur du Santos-Dumont V s’arrête. Entraîné par le vent, Santos arrache le panneau de déchirure et tombe sur les arbres du parc Rothschild.

8 août 1901 – L’enveloppe du Santos-Dumont V se dégonfle. L’hélice touche et brise quelques suspensions devenues flottantes.  Santos arrache le panneau de déchirure et tombe sur les toits des Grands Hôtels du Trocadéro où l’enveloppe éclate.

6 septembre 1901 – Avaries du Santos-Dumont VI dans les arbres du parc Rothschild. Ramené à bras d’hommes, l’aéronat s’échappe près du parc de Saint-Cloud. Santos arrache le panneau de déchirure. Chute de 150 mètres.

19 septembre – Dans un virage trop court, à Longchamp, du Santos-Dumont VI, l’enveloppe touche un arbre et éclate.

Mais il arrive que les plus gros dangers ne viennent pas des airs, mais bien du sol :

4 juin 1901 – Le Rêve, piloté par H. de La Vaulx, accompagné de M. et Mme Dugué de la Fauconnerie, atterrit à Paris, à l’angle de la rue de Tolbiac et de la rue des Moulins-des-Prés (Butte-aux-Cailles). Pendant le dégonflement, la tenue et les façons des habitants du quartier laissent fort à désirer. Les aéronautes parviennent à grand’peine à éviter d’être victimes de scènes de sauvagerie.

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens