Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 13:54

J'ai posé la question, vous avez répondu... d'une seule voix. En effet, un seul "lecteur" a donné le vrai nom de l'attirail musical que je qualifiais de "caisses" alors qu'il s'agit de "timbales" (voir article "L'armée ne déçoit jamais" du 15 janvier. Si l'on en croit les spécialistes en musique militaire, ces Hollandais étaient dans le droit fil de leurs prédécesseurs comme ces cavaliers illustrés ci-dessous. La musique de notre Garde Républicaine a toujours des timbaliers dans ses rangs qui ouvrent la marche d'un défilé lorsqu'ils sont à cheval. À vérifier au prochain 14 juillet (s'il comprend toujours des militaires !).   

Timbale cavaliers + clairTimbalier des Chevau-légers lanciers de la Garde Impériale. À gauche, un banal trompette (à voir sur le site très complet de www.jeanlouiscouturier.com)

Sheila sign Timbs Si ça vous tente, il existe aussi ce modèle plus léger mais plus agréablement présenté.

001Cependant, il vous faudra auparavant apprendre à "tocar" les timbales selon la méthode enseignée par Carlos Peluzza qui est "El Master" de cette spécialité.

bikini timbales ring halter xlarge"Rien à voir avec la musique militaire ou les timbales", pensez-vous. Eh bien, vous êtes dans l'erreur car le motif décoratif du bikini de la demoiselle est directement inspiré de celui qu'on peut voir sur les timbales des musiciens brésiliens. Et toc ! (P.S. : j'ai longtemps hésité à passer cette photo à cette taille, mais je trouve que si elle était plus réduite, on verrait moins les motifs du maillot).

Timbale de homardimages

Pour être complet sur la question, voici une savoureuse "timbale de homard". Je n'ai pas vraiment trouvé le rapport avec la musique, militaire ou pas, mais je vais chercher...

En conclusion, le Zhumoriste espère que ces documents auront contribué à parfaire vos connaissances sur un sujet trop souvent négligé, il faut le dire. Merci de votre attention. 

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 15:06

1905-Duo-2-moto-267.jpg

1905-Duo-266-moto-copie-1.jpg

 

 

 

 

Deux photos de motocyclistes parisiens avec leur machine immatriculée "E2" (E, G, I, U, et X étaient les lettres réservées à la capitale). Ces photos valent surtout par les costumes aussi élégants l'un que l'autre pour la saison "hiver", photo en haut, ou pour l'été, ci-contre. La machine reste inconnue comme son moteur à soupape automatique assez gros pour faire entretoise dans un cadre ouvert. Le démarrage devait être du genre sportif car on ne remarque aucun dispositif de détente de la courroie autorisant la mise en route sur béquille et sauter en voltige n'était possible que pour le pilote. Alors, à moins de disposer d'une route en pente...

 

 

 

 

 

N'OUBLIEZ PAS DE VOUS INSCRIRE À LA NEWSLETTER POUR ÊTRE PRÉVENU PAR EMAIL DÈS QUE PARAÎT UN NOUVEL ARTICLE. C'est tout simple : on écrit son email dans la case en bas à droite sur la page d'accueil (Totalement gratuit, et je promets de ne pas vous inonder de "spams" !) 

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 19:14

CatalinaGP_10_0460.jpg

On en parlait il n'y a pas longtemps, voici une Ural M72 en

action... au Catalina Grand Prix de 2010. Santé !

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 17:36

CI-DESSOUS, CIRCULAIRE TOUTE FRAÎCHE DE HONDA FRANCE À SES CONCESSIONNAIRES. PAS DE RÉACTION DE LA MARQUE À LA SUITE DE SA DIVULGATION.

Aujourd'hui les cyclomoteurs, et demain ?

OBJET : CENTRE CONTROLE TECHNIQUE

                                                                                Marne-La-Vallée, le 11/01/2012

Madame, Monsieur et Cher(e) Concessionnaire,

Pour faire suite à la Convention de novembre dernier lors de laquelle nous vous avions expliqué l’opportunité de mise en place d’un Centre de Contrôle Technique dit Auxilliaire, nous vous invitons par la présente, à prendre rendez vous sans plus tarder avec : Thibault Riester, consultant Motosur afin d’en étudier la faisabilité technique, économique, réglementaire et commerciale. Coordonnées Mail : thibault.riester@diagmoto.com Téléphone portable : 06 

Bien qu’à ce jour, le décret ainsi que l’arrêté ministériel rendant obligatoire le Contrôle Technique cyclomoteur soient toujours bloqués sur le bureau du premier ministre, il est important pour vous de mettre à profit ce temps de latence pour en étudier les opportunités. En effet, nous vous rappelons que la loi autorise un Concessionnaire à exploiter

-            soit un centre de CT dit principal, dans ce cas, vous investissez dans une structure juridique, financière et immobilière totalement indépendante à votre concession,

-            soit, et c’est là que vous avez une belle carte à jouer, vous dédiez une partie de votre concession pour proposer un centre de CT dit auxiliaire.

Dans ce cas, pour vous, les contraintes deviennent faibles puisque le contrôleur s’engage à ne pas réaliser les deux opérations : CT et réparations. La surface minimum à consacrer n’est que de 8 mètres par 4 pour un investissement en matériel de contrôle estimé à moins de 20 000 €.

Le marché du Cyclomoteur représente tout de même un potentiel de 850 000 CT par an. Nous vous rappelons que nous revenons dans ce marché avec le Vision 50 et que d’autres 50 cc verront le jour dans un futur proche. Et, bien que le seuil de rentabilité pour un centre auxiliaire puisse peut être vous sembler élevé à cout terme au regard de l’investissement, vous devez anticiper l’avenir avec l’éventualité de l’arrivée du CT moto toutes cylindrées.C’est donc maintenant que nous vous invitons à évaluer l’opportunité et à investir dans ce marché du CT car il vous permettra de générer du trafic additionnel dans vos concessions, d’augmenter votre activité atelier et de capter les clients VO.

Confiant de tout l’intérêt que vous saurez porter à ce nouvel enjeu, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur et Cher(e) Concessionnaire, l’expression de nos salutations distinguées.

Christophe DECULTOT General Manager Division Motocycles

Pascal BARBAT Senior Manager Département Après -Vente Division Motocycles

(nota : le surlignage orange du texte ci-dessus est de la rédaction)

 

 En 2010, Moto Magazine publiait une interview intéressante de M. Riester dont extrait ci-dessous

Diagmoto est une enseigne indépendante, créée par Thibault Riester, un jeune entrepreneur qui dirige déjà onze centres de contrôle technique auto, franchisés sous différentes enseignes. Il roule en Triumph Street Triple.

« J’aime beaucoup la moto », explique ce chef d’entreprise doué d’un fin sens commercial. « Je vois les marques de CT auto qui se placent sur le marché moto, et je ne veux pas leur laisser. Ils n’y connaissent rien ! J’emploie 20 contrôleurs dans mes centres, je sais que très peu maîtrisent les spécificités des deux-roues. Or, pour faire un bon contrôle technique, il faut savoir comment fonctionnent les machines. Je souhaite faire appliquer le contrôle technique aux deux-roues par des mécaniciens moto. »

edito-fev08007.jpg

L'opinion sur la question par Marc Bertrand (dans Moto Magazine)

Ce que publie le site de DIAGMOTO concernant les fonctions de M. Thibault Riester :  

Président Fondateur / President and CEO CONTROLE + janvier 2010 – Poste actuel (2 ans 1 mois)

Président Fondateur / President and CEO DIAGMOTO  - 2009 – Poste actuel (3 ans)

Membre de la Commission "Contrôle Technique des deux roues motorisés". Ministère des Transports - Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière - Expertise et Conseil à la rédaction des textes législatifs

Donc, si l'on comprend bien, le Ministère des Transports va demander son avis à M. Thibault Riester pour légiférer sur le contrôle technique des deux roues motorisés alors que M. Riester Thibault dirige par ailleurs un organisme dont la raison d'être est... de contrôler les deux roues motorisés !

Y a pas quelque chose là-dedans qui ressemblerait à l'un des ces conflits d'intérêts si tant à la mode dans l'actualité aujourd'hui ? 

 

 

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 15:26

HDelephant002.jpg

Pas facile à installer, mais c'est mieux que d'aller au Rallye des Éléphants avec la moto sur remorque ! La Harley est la Sport Model à moteur flat-twin longitudinal.

HDelephant001.jpg

Publié par la revue Harley-Davidson "The Enthusiast" en mars 1920 et transmis par Yves Campion, par ailleurs fervent admirateur des Gillet d'Herstal. Au point d'avoir publié un superbe ouvrage sur la marque. On se renseigne ici : ycampion.gillet@skynet.be

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 17:51

Gloria-G-copie-1.jpg

 

 

On ne reviendra pas sur l’image (l’icône, disent-ils) de Marlon Brando dans « L’Équipée Sauvage » devenu instantanément le modèle-type du motard rebelle pour des générations dont certaines n’ont même pas vu le film en question. Pourtant, bien plus que Brando qui n’a jamais plus posé ses fesses sur une selle après ça (ou alors il se cachait bien…), il y avait pour lui donner la réplique un vrai motard. Et le vrai rebelle c’était lui selon les canons en vigueur dans l’Amériques des années 50. Surtout à Hollywood où il s'est souvent payé le luxe de refuser des rôles quand le personnage qu'il était censé incarner lui déplaisait. Par exemple Patton dans le film de ce nom dont le rôle fut tenu par George Scott. Pour Lee Marvin, vous l'aviez déjà reconnu, Patton était un peu trop fasciste à son goût. Lee Marvin sera donc Chino qui se castagne avec Brando au début du film. En 1953, Lee Marvin a déjà fait une dizaine d’apparitions sur le écrans de télé ou de cinéma. En voyou ou militaire plutôt méchant. Et très, très méchant dans Règlement de comptes (de Fritz Lang, octobre 1953) où il défigure Gloria Grahame en lui jetant au visage une cafetière de café bouillant ! (ci-dessus, elle va se venger). Deux mois plus tard, en décembre 1953, on le retrouve Lee HD852encore, à peine moins méchant, face à Brando. On a dit que c’est pour ce rôle de Chino qu’il a appris à conduire une moto (un peu de légende là-dedans ?) et que le virus ne l’a pas quitté (de ça on est sûr). Au point qu’il participera à ces « courses du désert » si populaires dans l'Amérique de ces années 50. Il en reste un témoignage filmé par une chaîne de télé américaine pour une série intitulée Hollywood Backstage (Les Coulisses d’Hollywood) que Canal Jimmy rediffusa vers 1980 (?). On eu aussi droit dans cette série à un savoureux « Jayne Mansfield at home », dans sa maison avec la piscine en forme de cœur, le lit en forme de cœur, la baignoire en forme de... mais là on s’égare un peu …

L'émission de Canal Jimmy n'était pas consacrée à Lee Marvin mais à un autre acteur fervent motard, Keenan Wynn. Peu connu en France, il est pourtant un pilier des comédies américaines où l'on a besoin d'un Anglais typique que symbolise sa moustache qu'il cultivait en pointe, façon major de l'Armée des Indes. C'est d'ailleurs dans un rôle de militaire qu'il reste dans les mémoires grâce à une brève séquence de Docteur Folamour. Il est "Bat" Guano, le colonel des "marines" qui arrête Peter Sellers lorsque ce dernier veut téléphoner au Président des États-Unis pour l'avertir qu'une bombe atomique va être lâchée par erreur sur la Russie. L'opératrice du taxiphone demande à Peter Sellers de mettre des pièces dans l'appareil pour un appel long distance. À court de monnaie, Sellers exige alors que Guano tire dans le distributeur de Coca Cola proche pour en récupérer les pièces. À quoi l'autre avant d'obéir réplique superbement "Cette machine est une propriété privée et vous aurez des comptes à rendre à la société Coca Cola !"   

batguano

"Hollywood Backstage" débute par l'interview de Keenan Wynn arrivé avec un ami, le crossman-enduriste Bud Ekins, grand copain par ailleurs de Steve McQueen (qu'on ne verra d'ailleurs pas) et acteur dans On Any Sunday. À noter que si le journaliste est assis sur une Honda, tous les principaux participants pilotent des Triumph. La caméra insiste d'ailleurs souvent sur la marque, que ce soit sur les motos, les Tee-shirts des mécanos, les autocollants sur les vans de transport des machines. Publicité pas si virtuelle que ça, au point qu'on se demande si toute l'émission n'était pas sponsorisée par Johnson Motors, le représentant de

À l'arrêt profil

Capture d'écran sur une cassette video qui a un âge certain, d'où une qualité qu'on voudra bien pardonner... 

Triumph pour la Côte Ouest des États-Unis. Donc on va voir de la Triumph sous toutes les coutures et au moment où il est question de Lee Marvin on voit celui-ci paraître sur une Cub à peine débarrassée de son phare pour affronter le Big Bear Run, soit 265 km à travers le désert californien à l'est de Los Angeles. Keenan est aussi de la partie en compagnie de 851 concurrents dont son pote Lee, tous deux revêtus d'une chasuble frappée du logo de Bud Ekins qui avait un magasin Triumph dans la région. 

Big-Bear-run.jpg

Keenan en est à sa 10ème participation au Big Bear Run, mais il ne finira pas celui-ci, épuisé à mi-parcours il abandonne et béquille sa Triumph 650 twin alors que Lee Marvin - il a 10 ans de moins que son ami - repart comme une balle sur sa Cub. Mais il va arriver ensuite à une étape après la fermeture du contrôle ce qui le met hors-course. Pas découragé, le temps d'allumer une blonde (cigarette...) et il décide dePortrait continuer... jusqu'à l'arrivée où il reçoit des mains d'un Keenan hilare le "Trophée de la Célébrité la Mieux Placée" décerné par le magazine TV Guide. Leur ami commun Bud Ekins a longtemps tenu la tête de la course avant qu'une chute le retarde. Il finit néanmoins à la 5ème place, facilement repérable grâce à son jet orné du coq rappelant celui des Huiles Igol, ses sponsors dans la tournée des moto-cross qu'il était venu faire en France. On l'a vu à Montreuil en particulier 

Bud Ekins coq Igol

La Triumph Cub 200 n'était pas un pis-aller dans les courses de désert ainsi que l'a prouvé Wilbur "Lammy" Lamoreaux qui, dans ce Big Bear Run en 1955 a gagné non seulement sa catégorie des 250 mais s'est classé premier de la catégorie des moins de 500 cm3 ! Il avait pourtant 48 ans mais aussi une longue carrière de "dirt-tracker". Le gros twin anglais n'était pas la seule monture de Keenan Wynn qui mène une Cub de façon énergique (ci-dessous au Catalina G.P. de 1957). Mais du gentleman britannique il n'avait pas que la moustache et il offrira ensuite à sa "victime" George Walker Jr une photo ainsi dédicacée : "Hey George ! ! ! Franchement, si je t'ai viré c'était pas volontaire ! ! ! Toujours ton ami. Keenan".1957-GW-KeenanWynn-Catalina

Triumph Cub catalina 2010

La tradition est respectée et cette Cub a figuré dans le "nouveau" Catalina G.P. de 2010, de même que la Yamaha qu'on aperçoit à l'arrière-plan. Cette Yam est une réplique de celle qui apparut pour la première fois dans une compétition en 1957 sur le sol américain. Avec des numéros qui se suivent, deux conceptions s'affrontent : le monocylindre culbuté anglais et le twin deux-temps japonais.

db Keenan Wynn and Lee Marvin7On voit que Lee Marvin, à nouveau au côté de Keenan, ne s'est pas toujours contenté d'une 200 Triumph. 

Capture d’écran 2012-01-03 à 14.50.57En plus de son G. P., l'ile de Catalina a une autre spécialité : on y trouve des poissons volants...

(Pour en voir plus - sur les motos - on tape sur son ordinateur Google puis "Catalina G.P. 1957" et on regarde une petite video ébourrrrrifffffante ! Il semble qu'elle soit extraite de "On any Sunday 2").

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 16:57

1940-Tambour-Hollande835.jpg

Longtemps les armées de tous les pays sont allées au casse-pipe au son des fifres et des tambours. Des bruits pour énerver les combattants et aussi pour étouffer les cris de ceux qui tombaient sous la mitraille (?). Lors de la Deuxième guerre chaque régiment avait encore sa fanfare, sa « clique », mais que faire dans le cas d’une compagnie motocycliste ? Pas question de jouer du clairon, du trombone, du tuba ni même du tambour. Les Pays-Bas avaient résolu cette question en 1938 avec ces deux grosses caisses (*) montées sur trimoteur. On ne voit pas bien l’utilité de la chose, le bruit des motos couvrant celui de cette « musique ». À moins que ce ne soit que pour la photo. Auquel cas c’est… du pipeau ! 

Dernière trouvaille dans le genre, Stanley Kubrick et ses hélicos qui attaquaient les « Rouges » du Vietminh avec accompagnement de la Trilogie de Wagner diffusée par haut-parleurs (Apocalypse Now).

 (*) En réalité, ça doit porter un autre nom plus spécialisé. Alors, on écoute...

 

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 18:14

Cottereau 1845Malgré cette superbe annonce multipliant les succursales et garages, la Maison Cottereau ne laissera pas un grand nom dans la motocyclette. L'activité de l'usine portera sur la construction automobile et cycliste. La proximité de Terrot expliquant peut-être ce choix, surtout après que Terrot eut abandonné l'automobileCottereau 2846

Usine CottereauCottereau périclita durant des années avant de devenir C.I.D. avant la Première guerre mondiale puis de passer dans le giron de Terrot en 1924. 

Cottereau 3847

L'unique "Autobicyclette" du catalogue Cottereau daté de 1902. Par une superbe affiche on connaît une autre machine équipée par ce qui pourrait être un moteur Minerva belge (dès que j'aurai remis la main sur sa reproduction, je la publie, promis !)

Cottereau 4848

Cottereau 5849Autre affiche immense (ci-dessous) qui témoigne de l'importance respective que Cottereau accordait aux trois moyens de locomotion qu'il produisait. La moto "Type Dame" est un peu plus élaborée que la machine de 1902 illustrée plus haut.

Affiche auro - moto

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 18:44

Pour la 4è fois les Limougeauds de l'ALMA (Association Limousines de Motocyclettes Anciennes) ont remis le couvert. Leur calendrier 2012 d'illustrations entièrement faites à la main par Alain Maisongrande est riche de 12 modèles de motos dont une majorité de françaises. Chacune est accompagnée de son pedigree, ce qui manque d'habitude dans les calendriers du même genre, ce qui fait que celui de l'ALMA est unique au monde ! Comme il est en concurrence avec le calendrier Pirelli, le Zhumoriste s'est permis de joindre une image que vous pourrez tirer sur papier afin de la coller où bon vous semblera et ajouter ainsi un peu de chaleur à ces 12 images techniques. Couverture-2012843.jpg

De format 21 x 29, cet objet d'art est vôtre moyennant le versement d'un chèque de 9,90 € au nom de ALMA 17, rue de Romanet 87 000 Limoges. N'oubliez pas que dès 2013 ce sera un collector's !

Pradeau 1951842

Le texte qui décrit cette Pradeau vaut son pesant de boulons !

Rickmann-1966841-copie-2.jpg

Une grosse bête pour gros bras.

Magnat 1912840

L'une des plus belles "classiques" françaises.

Triumph pubLe grain de sel (ou de poivre ?) du Zhumoriste !

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 14:46

Morini Excalibur838La mode était au chopper à la fin des années 80 et Morini, comme Ducati y a cédé ce qui donne aux deux machines comme un air de famille. Pas question pour autant de les confondre avec l'autre famille, celle des durs, des tatoués qui ne jurent que par le gros vétouine de Milwaukee. Cette Excalibur 350 de 34,5 ch était aussi disponible en 500 cm3 avec 42 ch. Une ultime version baptisée New York se différenciait par des roues à rayons et une fourche avec l'axe de roue non déporté vers l'avant. Pas plus l'une que l'autre ne freinèrent la dégringolade de la firme qui passait peu après sous la coupe de Cagiva. Cependant on peut pardonner cette faute de goût à une marque qui nous a donné ce fabuleux monocylindre 250 double-arbre... 

Morini 2 act moteur... qui motorisait une tout autant fabuleuse machine. Les talents conjugués des ingénieurs Lambertini et Biavati trouvèrent la consécration de leurs travail dans les multiples victoires nationales et internationales remportées par un grand champion du nom de... Tarquinio Provini.

Morini 250 2 act


ENCORE UN CHOPPER ET...

Fantic Familien Gyldenkal site IMCDB.org-moviejpg... d'origine italienne, faut-il préciser car c'est dans le film danois Familien Gyldenkal (1975) qu'il fait cette apparition aux mains d'une demoiselle du crû. On aura reconnu un Fantic Chopper 50 cm3 qui exista aussi en 125 cm3 avec une culasse très largement ailettée (ci-dessous). Ce qui donna l'occasion à Jean-Pierre Edart, transfuge de Moto Journal, de prouver ses qualités routières dans le Tour de France Motocycliste (1974 ?), histoire de faire baisser leur caquet à ses détracteurs. Ce qui n'enlève rien à l'esthétique discutable de la chose. Mais comme dans les familles où il y a un enfant disgracié par la nature et qu'on aime encore plus à cause de son handicap, le Fantic Chopper a ses admirateurs éperdus. Surtout en Grande-Bretagne semble-t'il. Qui a dit, pas étonnant ?...

fantic-Easy-Rider.jpgCelui-ci a bien souffert, mais ça prouve aussi qu'on l'a beaucoup utilisé.

Fantic-125Chop-ad.jpgUne publicité dans un magazine britannique : tentant, n'est-il pas ?

Vous recherchez dans quel film telle ou telle moto apparait même de façon furtive ? Un site a fait le boulot pour vous : IMCDB.org/moviejpg  

Attention c'est une drogue : vous risquez d'y rester des heures après avoir trouvé ce que vous cherchiez !

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens