Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 18:15

soriano-outboard-gris-sidecar.jpg   C'est le chaînon manquant dans le catalogue BMW des années 40 : une 4 cylindres qui met la marque à égalité avec Zündapp, sa rivale en moteur "à plat". Dans ses grandes lignes, on aura reconnu la partie-cycle d'une bavaroise du moins par la fourche avant nettement visible. Pour en savoir plus, il faut se reporter à un site inattendu puisqu'il s'agit de Soriano-Outboard, un constructeur espagnol de moteurs hors-bords qui s'activait dans les années 30. L'historique de la marque est discret sur ce sidecar qui a dû être conçu dans l'après-guerre, au moment où on pensait que le compresseur serait encore autorisé en compétition. Car compresseur - à palettes - il y a sur ce 4 cylindres flat-four à simple arbre à cames en tête et refroidi par eau, détail qui a sans doute posé quelques problèmes d'installation dans le cadre d'une moto, aussi "volumineuse" soit-elle. Soriano-NEW-4-cyl-650-60-ch.jpg  sidecar~soriano1web-copie-1  

Avec ses 65 chevaux à 6000 t/minute, ce Soriano de 658 cm3 avait sa place au niveau sidecariste international, mais il n'y avait plus que l'Allemagne à pratiquer chez elle la suralimentation. Partout ailleurs elle était interdite par la F.I.M., sous la pression des Britannique qui n'avaient gardé que des cuisants souvenirs des BMW ou DKW "kompressor" dans les compétitions d'avant-guerre. C'est une autre grande entreprise espagnole qui a fabriqué ces moteurs pour le compte de Soriano, cette entreprise est la Orpheo Sincronic Sociedad Anónima, plus connue dans le monde motocyliste sous ses initiales : OSSA. Seulement 12 exemplaires de ce 4 cylindres furent construits chez OSSA avant que Soriano ne passe à un 6 cylindres extrêmement puissant qui emportait les légers hors-bords vers les 100 km/h de moyenne sur des circuits fermés en bassins de rivières (Seine) ou sur les lacs italiens.

Deux 4 cylindres ont survécu dont celui présenté ci-dessus. La photo a été tournée de 90° à droite pour le mettre en position "moto", ce qui explique que la cuve ovale du carbu (en haut) soit horizontale. Idem pour le réservoir quadrangulaire dont on aperçoit le bouchon en bas à droite et qui, normalement, est derrière le moteur. Le compresseur pouvait être facilement démonté pour participer à des compétitions nautiques où il était interdit.

Les moteurs hors-bords devaient avoir bien des attraits car quelques dizaines d'années plus tard des coureurs vont s'intéresser au Crescent suèdois et au König allemand. Le Crescent 3 cylindres deux-temps à distributeur rotatif monté dans un side-car par le Suisse Rudi Kurth est le plus connu, surtout grâce à sa passagère Dane-les-plus-beaux-yeux-du-paddock-Rowe ! (ci-dessous). Dane8negroLe plus puissant König à 4 cylindres (deux-temps également) équipera indifféremment sides et solos. Il intéressera aussi BMW et deux exemplaires de routières Serie 6 recevront, l'un un König 500 et l'autre un 350, des machines qui existent toujours à l'heure actuelle. En compétition solo, Kim Newcombe le mènera aux toutes premières places du championnat du monde 500, participant à sa mise au point à l'usine même de Berlin chez Dieter König. La concurrence se nommait alors Phil Read (Yamaha) et Giacomo Agostini (MV), deux usines contre un artisan" allemand" et un pilote passionné. Kim Newcombe  terminera deuxième du championnat du monde en 1973. Un sacre à titre posthume car il s'est tué à Silverstone avant l'ultime épreuve de ce championnat qu'il aurait peut-être gagné... 

Sources : soriano-outboard.com ; sur Kim Newcombe www.fasterandfaster.net  Sur Rudi Kurth il faut surfer car on le trouve sur nombre de sites. Attention, beaucoup montrent son side avec le 3 cylindres Yamaha qu'il a utilisé après le Crescent, ce dernier est à plat alors que le Yamaha est incliné sur l'avant. 

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens