Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 12:12

Ces photos sont celles de l'épreuve de grass-track organisée par le Moto Club Mâconnais en septembre 2010. C'est bien loin déjà, mais comme le milieu de cette discipline évolue lentement (le milieu, pas les pilotes et leurs machines !), je pense que ça garde son intérêt. D'abord par l'ambiance qui y règne. Elle rappelle beaucoup celle des courses des années 60/70, peut-être même un peu celles d'avant. Un parc des coureurs dans la nature où chacun peut voir les motos de près tandis que leurs pilotes ne sont pas avares d'explications sur la mécanique, les moteurs, leurs catégories selon la cylindrée (et l'âge des pratiquants !), enfin tout ce que le pékin moyen se pose comme questions sur un sport trop peu connu en dehors d'une certaine aire géographique. En gros, c'est dans l'Aquitaine et ce débord vers Mâcon est exceptionnel (*).

Est-ce le côté "province" qui fait que la Fédé elle-même dispense les informations sur le grass-track au compte-gouttes ? Le grass-track/speedway/long track est pourtant extrêmement spectaculaire. Les manches sur cinq tours, réunissant quatre à six pilotes se succèdent à une cadence infernale et la seule interruption est celle du déjeuner. Toutes les personnes de l'organisation qui se trouvent autour ou à l'intérieur de la piste sont efficaces bien que le M.C. Mâconnais n'en soit qu'à sa deuxième ou troisième manifestation de cette sorte. Cependant, pas de temps mort et une sonorisation infomée grâce à un speaker qui joue très bien sa partition.    

(*) Depuis, j'ai appris qu'il y a chaque année des courses dans le Maine-et-Loire à Ste-Christine (49). Ça se passe dans le cadre de la Fête de la Fouace (un genre de pain/pâtisserie fourré avec des spécialités locales), avec fête foraine sur deux jours, vide-greniers, exposition d'artistes et exposition commerciale, etc. À guetter vers la fin du mois d'août car sur les divers sites Ste-Christine, les dates fermes ne sont pas encore annoncées. Semelle bonne jpgLe grass-track, ça commence par le pied, genre ballerine pour la seule botte gauche. Taillée dans un acier bien dur, et pourtant ça s'use !

AttenteEn attendant le départ, moteur en route, on lève la patte en inclinant la machine sur l'unique repose-pied à droite. Ainsi on soulage l'embrayage à sec qui peut ainsi entraîner la roue au ralenti dans le vide, sans chauffer et et sans forcer.

Départ soloChacun a fait son trou pour la roue arrière car tout ce qui peut aider à réussir le départ est bon à prendre.

Départ groupePas question de perdre ne serait-ce qu'un centimètre sur l'adversaire, mais si l'on touche la barrière élastique avec la roue avant, c'est la disqualification sans retour !

le petit Jordan 2 en pisteJordan Dubernard (13 ans) dans ses œuvres et un style qui lui vaudra le titre de Champion de France 2011 dans la catégorie 85-129 cm3. Un peu plus jeune de deux ans, son frère Enzo est 6ème de cette catégorie. Le grass-track est inscrit dans les gènes de la famille qui compte dans la cylindrée supérieure un Christophe Dubernard 2ème du Championnat 2011 de Speedway et un Gabriel Dubernard 3ème derrière lui. 

AudreyLes 85-129 cm3 sont au départ avec, au premier plan Audrey Dupuy, la seule fille dans cette réunion

Daytona 150 BON sohc 18 ch roue AR- 890 eurosLifan 150cc BON

Préparation indispensable sur ces moteurs pas chers qui ont la faveur des pilotes de la plus petite catégorie (85 à 129 cm3). Tous deux sont d'origine chinoise donc d'une fiabilité à surveiller mais ils n'ont pas le temps de vieillir vu le régime qu'on leur impose ! À gauche, un Daytona de 150 cm3 et 18 ch (prix : 890 €, en pièces détachées l'embrayage est à 49 € et l'ACT vaut 29 €), l'autre est un Lifan de même cylindrée. Distribution par simple arbre à cames pour tous, bien sûr.

petit Jordan 2 bis

Les 85-129 cm3 peuvent avoir une suspension arrière comme ici une oscillante mono-amortisseur sur la machine de Jordan Dubernard. Mais l'arrière doit être rigide sur toutes les 500.  

Qingqi moteurDe loin, vous avez dit Honda ou Suzuki ? Perdu, car c'est toujours du chinois de chez Qingqi qui se différencie par son cylindre quasi-vertical. C'est Qingqi qui fabrique les scooters Peugeot aujourd'hui après avoir beaucoup travaillé avec Honda et... Suzuki. Pas étonnant donc qu'il y ait comme un air de famille avec les "cousins".Entretien bleue

Sous cet habillage somptueux se cache une partie-cycle très simple, sommaire pourrait-on dire s'il ne s'agissait pas d'une technique affinée, épurée au cours des saisons. Au point que toutes les machines semblent sortir du même atelier alors qu'il n'en est rien. La similitude provient aussi des moteurs qui sont soit des GM - Giuseppe Marzotto - (ci-dessus), soit des JRM (ex-Jawa) ci-dessous. 

 

1448917821Le moteur est accroché sous un treillis de tubes ronds assemblés par des platines en alliage léger. L'ensemble pèse dans les 80 kg que propulse un 500 au méthanol de 75 à 80 ch.

lectures-X-BONBON.jpgUne curieuse littérature se glisse parfois parmi les manuels d'atelier. Un additif pour doper le moral ? Sans oublier que "tout usage prolongé, etc".

Entretien noireIci, c'est du JRM comme écrit dessus. Le tapis de sol blanc, protecteur de l'environnement, doit être d'une taille réglementaire définie par la Fédération (la couleur est laissée au choix du pilote)GM moteur smallCarter magnésium, quatre soupapes, simple ACT, 26 kg et des chevaux à revendre, c'est le GM qui a remporté des multiples titres dans le championnat du monde depuis 1980. Il est construit par Giuseppe Marzotto, lui-même ancien champion d'Italie de la spécialité dans les années 70.en famille 1Le grass-track, c'est le sport à l'ancienne, toute le famille est derrière son pilote et il n'y a pas d'âge pour apprendre le métier sur le tas !

embrayage à secObjet de soins attentifs, l'embrayage, car de lui dépend un bon départ, donc la suite de la course. La chaîne primaire est parfois remplacée par une courroie.

En piste 4Christophe Dubernard mène le paquet de furieux, mais David Bellego n'est pas loin...

David - Dubernard... Il revient fort et passe devant Dubernard au bout de quelques tours...

Bellego David... et termine en grand triomphateur de cette journée avec le titre de Champion de France 2010 !

souffleurEntre deux manches, tous les moyens même les plus artisanaux sont bons pour refroidir l'embrayage.

entretienL'entretien est facilité par la simplicité de la construction et l'accessibilité aux pièces essentielles. La boîte métallique au premier plan est un ventilateur pour l'embrayage, toujours l'embrayage !SpeakerDurant toute la journée, Didier Houisse a tenu le micro sans ménager sa peine, ni sa salive. Pourtant il faisait très chaud fin septembre et il n'a pas quitté sa place au milieu de l'anneau, en plein soleil !

mac 1Audrey Dupuy est l'une des rares filles dans cette spécialité (la seule ?). Elle est aussi la seule à utiliser un moteur Honda, sans doute revendu depuis Mâcon car je l'ai retrouvé peu après sur Leboncoin.

mac 10À partir d'ici, simple panorama des pilotes sans leurs noms que je n'ai pas pu retrouver (si quelqu'un a des informations complémentaires, on peut les ajouter sans problèmes). Il s'agissait de la présentation au public ce qui explique l'absence de casque. C'est l'occasion de montrer la tête des concurrents à l'intention de leurs admiratrices car, au vu des sites et blogs divers sur le grass-track, j'ai constaté qu'ils ne laissent pas les demoiselles - et les dames -  indifférentes...

mac 11

mac 12

Christophe Dubernard et Didier le speaker quasi en transes !

mac 13

À l'arrière-plan, le Monsieur délégué de la Fédé.

mac 14

mac 15

mac 16

David Bellego et C. Dubernard à l'arrière-plan.

mac 17

mac 18 bis

En chasuble orange, dans le fond à droite au milieu du terrain, les secouristes.

mac 19

mac 2

mac 20

mac 21

mac 22

Bizarre ces couleurs qui évoquent le Soleil Levant...

mac 23

mac 3

Un "85-129" à suspension arrière bi-amortisseurs...

Kawa cross ... et son moteur, un deux-temps Kawasaki à refroidissement liquide et kick.

mac 4

mac 5

Un autre bi-amortisseurs avec moteur Qingqi (prononcez comme ça s'écrit).

mac 6

mac 7

mac 8

mac 9

les petits

Un podium (classe Kids ?) avec Enzo Dubernard 1er.

les avec Audrey

Podium (Classe ?) avec Audrey en "guest star" à gauche.

les moyens

Encore un Dubernard à l'honneur, ici c'est Jordan. On note que la taille ne fait rien à l'affaire !

les deux seuls BON

Le vainqueur était vraiment trop modeste, ce qui a l'air de faire rire ses copains.

les champions

David Bellego a tromphé de C. Dubernard (à gauche).

la buvette

Une buvette sans alcool, et pourtant on est au cœur du Mâconnais !

la président du club

Le Président du Club en fin de journée : un homme heureux et il le montre ! Qu'il veuille bien transmettre mes remerciements à tous les membres du club pour l'accueil qu'ils m'ont réservé et l'empressement qu'ils ont mis à résoudre les problèmes d'intendance que j'ai pu leur poser. Encore merci !

IMPORTANT

Inscrivez votre e-mail dans la case "newsletter" en bas de colonne à droite dans la page d'accueil, ainsi vous serez prévenu par e-mail dès qu'un nouvel article sera mis en ligne : c'est GRATUIT !

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens