Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 10:35

À voir le nombre de réactions suscitées par le bitza Velosaro (voir article du 27/02/2014), vous avez l'air plus qu'intéressés par l'étrange, le bizarre. On vous gave de 1000 Vincent, de motos de G.P. en couleur et autres 4 cylindres double arbre alors que ce qui vous fait prendre des tours, c'est une machine qui aurait pu être signée par Gaston Lagaffe, limite épave !  

Ultima-Fargeton-4-cyl.jpgOn en a quelques unes de cet acabit en magasin et on les sortira au compte-gouttes. Mais il n'y a pas que des nanards dans cette catégorie car quelques têtes sérieuses ont aussi sévi. Par exemple Fernand Fargeton évoqué ici dernièrement à propos du 4 cylindres Rossignol.

À la fin des années 80, dans une lettre à Michel Durand ("La Moto dans l'Armée Française"), il parlait ainsi de son prototype 4 cylindres : "J'avais regroupé 4 moteurs 2 temps de série, améliorés au maximum. Un système d'engrenages au centre assurait l'accouplement et entraînait un arbre de sortie portant le pignon de chaîne primaire. Les premiers essais firent apparaître un moteur souple et rageur, mais consommant un peu trop. Cependant les pistons à déflecteur qui l'équipaient laissaient peu d'espoir de dominer un système à 4 temps. Le cadre et les moyeux étaient mon œuvre. Cette réalisation fut vite abandonnée au profit du bicylindre qui allait naître."

P.S. : premier ouvrage sur le sujet, "La Moto dans l'Armée Française" est toujours disponible chez l'auteur, Michel Durand, 3 place de la République 49 122 Le May sur Evre. 

Ultima-Fargeton-4-cyl-moteur.jpgLa taille du réservoir (en alu ?) laisse effectivement augurer d'une consommation hors-normes que les échappements directs ne jugulaient guère. Les cylindres avant étaient alimentés par des carburateurs logés au centre et dont on voit les cornets d'admission. À l'arrière, il est probable que leur position était classique. Fernand Fargeton a pensé aussi au freinage et à l'avant il semble avoir installé deux freins accolés. À ce jour, on ne connaît pas le destin de cette belle mécanique, pas plus que d'une autre, un mono ACT réalisé après cette 4 cylindres que l'on date approximativement de 1947.  

En inscrivant votre adresse mail dans la case "newsletter" en bas de la colonne à droite, vous serez immédiatement informé de la parution d'un nouvel article. C'est absolument gratuit ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Faustino 05/03/2014 18:54

Bonjour ,
En 2102 j'ai eu la chance d'accompagner un ami chez M. Fargeton .J'ai passé un après-midi de plaisir à discuter technique avec ce monsieur qui a aujourd'hui 88 ans .
Il a commencé à travailler chez Ultima aux machines d'usinage ,avec les cours du soir il a passé son diplôme d'ingénieur .Pour le moteur de side c'est lui même qui a usiné pratiquement toutes les
pièces .Sa connaissances de l'usinage a fait qu'il a fait des certains choix techniques en fonction des machines qu'il avait à sa disposition ,la nuit , chez Ultima .Bien souvent c'est lui qui
ouvrait les portes de l'usine à l'équipe du matin ayant travaillé toute la nuit .Un Monsieur !
Mon ami pourra vous fournir bien d'autres infos et peux-être plus .Je peux vous fournir ses coordonnées hors blog si vous le souhaitez .
J'en profite pour vous remercier pour tous vos articles et les documents que vous partagez .
Bonne continuation .
Faustino

Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens