Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les pires plussse moches : Commander Villiers 1952

Com Moto Revue763 

1952 Commander" La Commander est certainement, par sa présentation, la machine la plus originale du Salon. La ligne générale ne correspond pas précisément à l'idée de l'esthétique telle qu'on l'imagine en France". En une seule phrase dans la revue Motocycles, André Nebout résumait ainsi à propos de l'extravagante Commander (photo ci-dessous) son impression de visiteur au Salon de Londres 1952. Pour Moto Revue, le commentaire est plus lapidaire : "La Commander plaira ou ne plaira pas. C'est une affaire de goût" (photo en haut). De son côté, le dessinateur Daniel Rebour lui trouvait "un aspect un peu déroutant" dans la légende de son dessin publié par la revue Le Cycle et qui permet de contempler la silhouette entière de la machine dans sa partie arrière. Qui ne le cède en rien à l'avant où une bulbeuse "calandre" chromée enferme un deux-temps Villiers de 100 ou 125 cm3. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il y a un cadre en tubes (carrés...) sous cet habillage qui cache aussi une oscillante arrière avec "un seul ressort hélicoïdal de grand diamètre" (monoshock avant l'heure ?). "Attendons patiemment pour savoir si elle n'est pas venue dix ans trop tôt", se demandait Moto Revue, alors que la Commander a déja disparu un an plus tard... Espérons du moins qu'elle fait aujourd'hui le bonheur d'un amateur éclairé, mais il ne semble pas qu'elle ait refait surface depuis ce Salon.

Com Motocycles762

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
"... et dire qu'on ne connaît même pas le nom du "designeur" !"
D'après Tragatsch, c'ets un dénommé RW Dennis, lauteur de cette chose. et elle était "made and marketed under International Patent-Design Protection by the General Steel Group of Hayes, Middlesex",
une filiale de EMI.
Et la marque Commander présentait une gamme de 3 modèles, toutes à moteur Villiers, la 1 (avec des pédales) et la 2 avec un moteur de 98 cm3, la 3 cubait 122 cm3.
Plus de détails là, avec les "8 raisons de la supériorité de la Commander", machine "révolutionnaire" pour des déplacements économiques avec le "confort d'un fauteuil"
http://www.users.globalnet.co.uk/~pattle/nacc/arc0218.htm
Répondre
Z


Merci des tuyaux, on revient bientôt sur cette histoire avec des réponses tirées des meilleurs sources. Promis !



G
Ah , là, bel effort d'exhumation !

effectivement celle ci est bien placée , pas loin du podium des abomifreux !
Répondre
Z


 "ABOMIFREUX" bel création très explicite, on note et on utilisera ! 



G
C'est concept ......... C'est comme la Starck ......
Répondre
Z


... et dire qu'on ne connaît même pas le nom du "designeur" !