Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 17:51

Gloria-G-copie-1.jpg

 

 

On ne reviendra pas sur l’image (l’icône, disent-ils) de Marlon Brando dans « L’Équipée Sauvage » devenu instantanément le modèle-type du motard rebelle pour des générations dont certaines n’ont même pas vu le film en question. Pourtant, bien plus que Brando qui n’a jamais plus posé ses fesses sur une selle après ça (ou alors il se cachait bien…), il y avait pour lui donner la réplique un vrai motard. Et le vrai rebelle c’était lui selon les canons en vigueur dans l’Amériques des années 50. Surtout à Hollywood où il s'est souvent payé le luxe de refuser des rôles quand le personnage qu'il était censé incarner lui déplaisait. Par exemple Patton dans le film de ce nom dont le rôle fut tenu par George Scott. Pour Lee Marvin, vous l'aviez déjà reconnu, Patton était un peu trop fasciste à son goût. Lee Marvin sera donc Chino qui se castagne avec Brando au début du film. En 1953, Lee Marvin a déjà fait une dizaine d’apparitions sur le écrans de télé ou de cinéma. En voyou ou militaire plutôt méchant. Et très, très méchant dans Règlement de comptes (de Fritz Lang, octobre 1953) où il défigure Gloria Grahame en lui jetant au visage une cafetière de café bouillant ! (ci-dessus, elle va se venger). Deux mois plus tard, en décembre 1953, on le retrouve Lee HD852encore, à peine moins méchant, face à Brando. On a dit que c’est pour ce rôle de Chino qu’il a appris à conduire une moto (un peu de légende là-dedans ?) et que le virus ne l’a pas quitté (de ça on est sûr). Au point qu’il participera à ces « courses du désert » si populaires dans l'Amérique de ces années 50. Il en reste un témoignage filmé par une chaîne de télé américaine pour une série intitulée Hollywood Backstage (Les Coulisses d’Hollywood) que Canal Jimmy rediffusa vers 1980 (?). On eu aussi droit dans cette série à un savoureux « Jayne Mansfield at home », dans sa maison avec la piscine en forme de cœur, le lit en forme de cœur, la baignoire en forme de... mais là on s’égare un peu …

L'émission de Canal Jimmy n'était pas consacrée à Lee Marvin mais à un autre acteur fervent motard, Keenan Wynn. Peu connu en France, il est pourtant un pilier des comédies américaines où l'on a besoin d'un Anglais typique que symbolise sa moustache qu'il cultivait en pointe, façon major de l'Armée des Indes. C'est d'ailleurs dans un rôle de militaire qu'il reste dans les mémoires grâce à une brève séquence de Docteur Folamour. Il est "Bat" Guano, le colonel des "marines" qui arrête Peter Sellers lorsque ce dernier veut téléphoner au Président des États-Unis pour l'avertir qu'une bombe atomique va être lâchée par erreur sur la Russie. L'opératrice du taxiphone demande à Peter Sellers de mettre des pièces dans l'appareil pour un appel long distance. À court de monnaie, Sellers exige alors que Guano tire dans le distributeur de Coca Cola proche pour en récupérer les pièces. À quoi l'autre avant d'obéir réplique superbement "Cette machine est une propriété privée et vous aurez des comptes à rendre à la société Coca Cola !"   

batguano

"Hollywood Backstage" débute par l'interview de Keenan Wynn arrivé avec un ami, le crossman-enduriste Bud Ekins, grand copain par ailleurs de Steve McQueen (qu'on ne verra d'ailleurs pas) et acteur dans On Any Sunday. À noter que si le journaliste est assis sur une Honda, tous les principaux participants pilotent des Triumph. La caméra insiste d'ailleurs souvent sur la marque, que ce soit sur les motos, les Tee-shirts des mécanos, les autocollants sur les vans de transport des machines. Publicité pas si virtuelle que ça, au point qu'on se demande si toute l'émission n'était pas sponsorisée par Johnson Motors, le représentant de

À l'arrêt profil

Capture d'écran sur une cassette video qui a un âge certain, d'où une qualité qu'on voudra bien pardonner... 

Triumph pour la Côte Ouest des États-Unis. Donc on va voir de la Triumph sous toutes les coutures et au moment où il est question de Lee Marvin on voit celui-ci paraître sur une Cub à peine débarrassée de son phare pour affronter le Big Bear Run, soit 265 km à travers le désert californien à l'est de Los Angeles. Keenan est aussi de la partie en compagnie de 851 concurrents dont son pote Lee, tous deux revêtus d'une chasuble frappée du logo de Bud Ekins qui avait un magasin Triumph dans la région. 

Big-Bear-run.jpg

Keenan en est à sa 10ème participation au Big Bear Run, mais il ne finira pas celui-ci, épuisé à mi-parcours il abandonne et béquille sa Triumph 650 twin alors que Lee Marvin - il a 10 ans de moins que son ami - repart comme une balle sur sa Cub. Mais il va arriver ensuite à une étape après la fermeture du contrôle ce qui le met hors-course. Pas découragé, le temps d'allumer une blonde (cigarette...) et il décide dePortrait continuer... jusqu'à l'arrivée où il reçoit des mains d'un Keenan hilare le "Trophée de la Célébrité la Mieux Placée" décerné par le magazine TV Guide. Leur ami commun Bud Ekins a longtemps tenu la tête de la course avant qu'une chute le retarde. Il finit néanmoins à la 5ème place, facilement repérable grâce à son jet orné du coq rappelant celui des Huiles Igol, ses sponsors dans la tournée des moto-cross qu'il était venu faire en France. On l'a vu à Montreuil en particulier 

Bud Ekins coq Igol

La Triumph Cub 200 n'était pas un pis-aller dans les courses de désert ainsi que l'a prouvé Wilbur "Lammy" Lamoreaux qui, dans ce Big Bear Run en 1955 a gagné non seulement sa catégorie des 250 mais s'est classé premier de la catégorie des moins de 500 cm3 ! Il avait pourtant 48 ans mais aussi une longue carrière de "dirt-tracker". Le gros twin anglais n'était pas la seule monture de Keenan Wynn qui mène une Cub de façon énergique (ci-dessous au Catalina G.P. de 1957). Mais du gentleman britannique il n'avait pas que la moustache et il offrira ensuite à sa "victime" George Walker Jr une photo ainsi dédicacée : "Hey George ! ! ! Franchement, si je t'ai viré c'était pas volontaire ! ! ! Toujours ton ami. Keenan".1957-GW-KeenanWynn-Catalina

Triumph Cub catalina 2010

La tradition est respectée et cette Cub a figuré dans le "nouveau" Catalina G.P. de 2010, de même que la Yamaha qu'on aperçoit à l'arrière-plan. Cette Yam est une réplique de celle qui apparut pour la première fois dans une compétition en 1957 sur le sol américain. Avec des numéros qui se suivent, deux conceptions s'affrontent : le monocylindre culbuté anglais et le twin deux-temps japonais.

db Keenan Wynn and Lee Marvin7On voit que Lee Marvin, à nouveau au côté de Keenan, ne s'est pas toujours contenté d'une 200 Triumph. 

Capture d’écran 2012-01-03 à 14.50.57En plus de son G. P., l'ile de Catalina a une autre spécialité : on y trouve des poissons volants...

(Pour en voir plus - sur les motos - on tape sur son ordinateur Google puis "Catalina G.P. 1957" et on regarde une petite video ébourrrrrifffffante ! Il semble qu'elle soit extraite de "On any Sunday 2").

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Jacques 18/01/2012 23:53

"Surtout à Hollywood où il s'est souvent payé le luxe de refuser des rôles quand le personnage qu'il était censé incarné lui déplaisait."

Alors ça y est, on ne se relit plus. On fait des fautes d'accord comme sur le moindre forum.....
Les ongles sont quelquefois incarnés, Lee Marvin, j'ignore.
Comme a encore osé me dire récemment une employée du RSI, c'est l'ordinateur !
Bon, on passe pour cette fois.

zhumoriste 19/01/2012 14:58



 ... c'était pour voir si tout le monde était attentif... ... apparemment, il y en a au moins un qui suit ! 



Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens