Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 18:56

Environ tous les dix ans on vidange le canal Saint-Denis, cette artère fluviale qui relie la Seine du cœur de Paris à la Seine du nord de Paris. Ce parcours de 6,6 km ponctué de 7 écluses (en tout 28 mètres de dénivellation) permet un intense trafic de péniches ou de bateaux de plaisance. Vidé de septembre à novembre pour des raisons d'entretien des écluses et curage des fonds, ce canal révèle au fur et à mesure de l’opération une "casse" de voitures et motos aussi improvisée qu'illégale. Casse illégale et pour des motifs tout ce qu'il y a de plus illégaux, voire criminels. Le plus courant est l'escroquerie à l'assurance : on simule le vol de sa machine cassée ou accidentée et on récupère un peu d'argent (à condition d'avoircanal 20990 souscrit la garantie "vol", bien sûr). Il y a aussi la moto, la voiture ou le scooter volés et dont on se débarrasse après un "rodéo". Ou encore l'engin devenu trop "chaud" car utilisé dans un braquage, un hold-up ou un simple vol à l'arraché. Dans tous les cas, ne pas oublier d'enlever la plaque de constructeur et de limer les numéros frappés sur le cadre (de la moto) et le moteur. C'est l'enfance de l'art, si l'on peut dire. Mais ceci n'a finalement guère d'importance puisqu'il faut attendre tous les dix ans avant de découvrir d'éventuelles pièces à conviction...

Un beau matin de 1999, armé de mon Kodak je m'en fus donc à l'aventure vers ce canal dont le fond boueux laissait apparaître des amas de ferrailles. Dans ces amas émergent des motos et un peu plus loin, là où l'eau était encore profonde, des voitures ventres à l'air. Car si on balance aussi des automobiles dans ce canal, c'est plus difficile qu'avec une moto, mais c'est possible, la preuve ! Et le ventre à l'air, c'est tout simplement à cause de leurs pneus qui font d'excellentes bouées. Elles coulent entre deux eaux et dérivent avec les déplacements d'eau qu'engendrent le passage des péniches, lesquelles au passage les heurtent parfois et les changent de place. Il y a aussi un faible courant qui pousse ces épaves vers l'aval où elles s'accumulent peu à peu près des écluses. Elles finiraient par en entraver le fonctionnement, d'où la nécessité d'une vidange pour les retirer de la circulation... fluviale. Avec quelquefois des découvertes inattendues. Le jour où j'y étais, un policier s'esr mis à courir vers un tas de carcasses de voitures qu'une pelleteuse avait accumulées un peu plus loin sur la berge. Il criait dans son poste portatif. Au passage, j'ai juste entendu un mot qui fait froid dans le dos : "... macchabée !" 

                                                                        

Qui dit canal dit "eau", et qui dit eau dit "poissons" dont plusieurs tonnes (20 en 2008) sont pêchés au cours de la vidange. Ils sont remis en eau plus en amont avant de retrouver leur milieu habituel lors de la remise en activité normale du canal. Cependant, en 1999 deux d'entre eux n'ont pas retrouvé leur bercail : deux silures de 1 mètre 50 qui batifolent aujourd'hui dans le bassin de La Villette.  

canal 1970Recouvert de milliers de minuscules moules d'eau mélangées aux feuilles mortes de septembre, un modeste 125 a pris des airs de fête d'une moto indienne ou thaïlandaise.

canal 5975La majorité des motos s'amassent au droit des quais car leurs pneus ne peuvent les maintenir entre deux eaux et les emporter plus loin comme les voitures. L'insolite présence de quantité de caddies s'explique par leur utilisation comme moyen de transport des machines cassées ou en panne (de gauche à droite : une Yamaha 500 SR, deux 125 Yamaha ou Suzuki, une Honda Transalp).

canal 4974Une plus grosse bête : Suzuki 800 DR. Elle a dû susciter des envies de récupération à l'aide de la corde qui l'entoure encore... Détail qui laisse rêveur et fourni par le Service des Canaux parisiens : l'eau du canal Saint-Denis n'est pas plus polluée que celle d'un autre cours d'eau...

canal 16986Les quais sont bordés par une "barrière" métallique haute d'une trentaine de centimètres afin d'éviter à un automobiliste maladroit de tomber à l'eau, et aussi pour permettre l'amarrage provisoire d'un bateau. De loin en loin, cette barrière s'interrompt sur un mètre afin de faciliter l'accès à une échelle par laquelle on peut descendre au ras de l'eau. Ce passage est juste assez grand pour qu'une moto puisse être jetée à l'eau sans avoir à la soulever. D'où l'amas de deux-roues au bas de chacun de ces passages.  

canal 19989Comme la marée descendante en Bretagne dégage rochers et plages, l'écoulement de l'eau du canal ramène d'étranges récifs à la lumière du soleil.    

canal 3972On remarque que la plupart de ces machines (ici une Yamaha 500 SR) sont presque entières et possèdent encore tous leurs accessoires tels que rétroviseurs, selle, sélecteur, leviers au guidon pourtant faciles à démonter et "négociables" sur n'importe quel marché aux Puces... Une preuve de l'urgence qu'il y a eu à s'en débarrasser ?

canal 17987Un malheureux scooter qui n'aurait pas été bien loin de toute façon à en juger par sa fourche.

canal 2971Sans conteste, la plus belle pièce de cette journée ! Pas moins qu'un morceau de cadre tronçonné autour du moteur 6 cylindres d'une Honda 1600 Gold Wing. Si un jour un collectionneur du XXIIème siècle tombe là-dessus, il en fera une jaunisse.

canal 7977La Honda Transalp est une machine réputée pouvoir passer partout, mais là on peut estimer que c'est exagéré !

canal 18988Quelques fleurs sauvages pour égayer la sépulture provisoire d'un trail Honda (?). Elle aussi a été l'objet d'une tentative de récupération qui a échoué.

canal 9979Si on établissait une statistiques avec ces épaves, il est probable qu'il en ressortirait une majorité de "trails" (ici une Kawasaki KLR 650). Ce qui reflète assez bien la constitution du parc motocycliste parisien. Curieusement, les scooters pourtant nombreux dans les rues sont peu présents dans le canal.

canal 10980Une Yamaha XJ Diversion avec une X... (?) toutes deux immergées depuis longtemps à en juger par leur décoration à base de moules et escargots d'eau.

canal 6976Une Honda Dominator perdue dans la vase qui ressemble presque au sable des dunes sahariennes.

canal 8978Les moules d'eau ont une prédilection spéciale pour le plastique des carénages de sportives (Kawasaki ?)

canal 12982Un bien modeste 50 ou 80 (?) qui a subi le même traitement infamant qu'une grande.

canal 15985Par rapport à la voiture qui git tout à droite le long du quai, l'échelle dans la paroi un peu plus à gauche (trait noir) indique la profondeur du canal.

canal 11981Englouti par la vase, un trail, encore un (Honda 125), qui a gardé son anti-vol accroché au porte-bagages. 

canal 14984Les milliers d'automobilistes qui passent tous les jours sur le pont autoroutier de l'A 86 sont loin de soupçonner le spectacle qu'il y a sous leurs roues. 

canal 13983À droite, au fond, l'entrée du sas d'une écluse que pelleteuses et bulldozers vont dégager de ses voitures et de la boue séchée. Il va falloir faire place nette jusqu'à la prochaine décennie.

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Igor 07/03/2012 18:33

Et où sont mes 103 Pigeot... Je ne les ai pas vu sur les photos ??? Pourtant c'était bien sous ce pont là ? Humour, Humour !!!

zhumoriste 08/03/2012 14:27



Personne n'aurait l'idée de balancer un 103 à la flotte, ces bijoux sont passés directement au musée ou chez les collectionneurs... Fallait y penser avant de jeter les tiens !



Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens