Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 09:23

By Gilles Grépinet DSCN1979Maison Papin, rue Vasseur (?) à Lisieux au début du XXè siècle. La machine est une Alcyon monocylindre avec la fourche avant à roue poussée typique de la marque. Elle ressemble à la Truffault dont c'est le même principe, mais la réalisation est différente. Grâce à cette carte postale, j'ai appris que les habitants de Lisieux sont les "Lexoviens" puisque les Ets Papin étaient représentants (peut-être constructeurs) des cycles "La Lexovienne" comme indiqué au fronton de l'atelier sous "Mson PAPIN". Avec ce petit bagage, au Jeu des 1000 zeuros, j'ai ma chance ! 

Ce document m'a été transmis par Gilles Grépinet qui, par ailleurs, cherche renseignements et photos sur deux machines du Bol d'or 1970. Je lui laisse le micro pour qu'il vous en dise plus : " Deux Rickman 750 équipées de moteurs Royal Enfield Interceptor serie 2 sont préparées au Pays de Galles et engagées par Lucien Delisle (Créteil Motos, concessionnaire RE) et Michel Condeminas, limonadier (!) et motociste spécialiste des anglaises dans la banlieue de Toulouse. En course les deux motos ce sont fait remarquer surtout pour leurs arrêts à répétition dûs à des problèmes d'embrayage et de boîte. Aprés le Bol les deux motos sont récupérées par Michel Condeminas. (L'histoire dit qu'il accueillit également au moins deux des valeureux pilotes Anglais venus se requinquer au soleil Toulousain). Les motos sont présentées au services des Mines par Condeminas, homologuées et vendues dans la foulée. Un ami à moi de Lisieux (Note du Zhumoriste : donc un Lexovien, si je peux me permettre), en poste dans l'administration à Toulouse, en achète une... Quelques années plus tard, à la fin des années 70, je lui rachète la moto (qui commençait à s'oxyder salement dans le cave d'un de ses amis) en partie démontée et avec des pièces-moteur manquantes, la partie cycle pas belle, mais complète ! Après une période de restauration épisodique, la moto est quasi prête ! Aussi, si je possède pas mal d'infos sur l'historique de la moto, je n'ai en revanche qu'une ou deux photocopies de photos de la bécane prises chez son préparateur gallois Richard Wyndam, transmises par le club anglais Rickman. Noms des  pilotes engagés : Knight-Hedger et Adams-Chivers".

Une petite histoire comme on les aime, et la parole est maintenant à qui nous racontera ce qu'il est advenu de la deuxième Rickman / Royal Enfield ?

Magasin Hte Savoie copy303Une Motorette Terrot à droite justifie à elle seule la mention "Cycles et Motos" figurant sur le panneau au-dessus de la voiture. On est là en Haute-Savoie, et il est probable que cette grande photo (13 x 18) a été faite dans un but publicitaire au profit des pneus Wolber ou Soly. Ou encore du carburant Automobiline dont les caisses de bidons de 5 litres étaient souvent mises en évidence sur les photos de l'époque représentant des garages autos ou motos.

1955-Valeyre-famille.jpgTrois hommes, deux générations de pilotes dans la famille Valeyre : Claude, François et Jean, des Auvergnats pure laine devant leur magasin à Clermont-Ferrand. François, le père a couru, trois Bol d'or au compteur, sur des A.M.C. (Ateliers Mécanique du Centre) qui équipaient Guiller et Gima. Jean pilotera des Guiller puis une Velocette, la Norton "Garden gate" que l'on voit ici et une 500 Vincent Grey Flash (à l'arrière-plan) avant de passer au moto-cross. 

1953-Valeyre-expo-Salins.jpgSon père étant blessé, Jean Valeyre le remplacera dans l'équipage d'une des cinq Peugeot d'usine du Bol d'or 1952. Valeyre-Motos est alors avenue Anatole-France, toujours à Clermont avant de déménager une dernière fois en face de la gare. Le stand ci-dessus était installé place des Salins en 1953 où se tenait une foire-exposition.

1962 motos url genson saint hilaire.docDe l'origine de cette photo piquée sur le Net, je ne retrouve que la mention "Genson St-Hilaire" (Votre Honneur, je sollicite le pardon de l'auteur). Ce qui est remarquable, c'est, outre la présence du scooter Motobécane piloté par une blondinette (ou blondinet), la mention "Moon" sur la vitrine et aussi "Syphax". Cette dernière marque n'est pas totalement inconnue, au contraire de cette "Moon". Alors, cyclo ? scooter ? moto ? Qui connaît ? 

Agence Nord-Est BSA NEGA JEAN 1Autre magasin qui garde le secret de son identité, ce "Nord-Est" multi-marques, manifestement parisien. Datant des années 50 et plutôt neuf, ou repeint à neuf, il est situé entre un café et un magasin d'électricité, soit des indications précieuses pour un Sherlock amateur. Aux marques bien visibles, on ajoutera Gima dont un exemplaire (250 A.M.C.) se trouve devant le mécanicien au centre.

Vespa Monneret magas#88A92ETout est dit sur les vitrines, sauf l'année, mais elle est facile à trouver, c'est celle où Georges a gagné le G.P. de Bordeaux.

Murit 1971 30 rue Lacordaire 48 personnesSi j'ai bien compté, il y avait 50 personnes employées chez Jean Murit dans son immense magasin de la rue Lacordaire, à Paris XVème.  

Murit 1971 30 rue Lacordaire 48 personnes gaucheSi vous habitez la région parisienne, il y a de grandes chances pour qu'un jour ou l'autre, dans les années 60/70, vous ayez eu affaire comme moi à l'une des personnes qui figurent ici et que vous reconnaîtrez peut-être. C'est dans ce but que la photo est en deux parties agrandies. On dit merci qui ?

Murit-1971-30-rue-Lacordaire-48-personnes-droite.jpgJean Murit est reconnaissable derrière la Laverda (pull col roulé blanc) tandis que sa femme (pull noir avec pendentif) est à gauche du chien assis sur la selle de cette même machine. Pour les autres, je vous laisse faire joujou...

>>>>>>>>>><<<<<<<<<<

En inscrivant votre adresse mail dans la case "newsletter" en bas de la colonne à droite, vous serez immédiatement informé de la parution d'un nouvel article. C'est absolument gratuit ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Leroux D. 29/11/2014 19:24

Il pourrait bien s'agir de cette Rickman Royal Enfield aperçue par un ami à la gelée royale de 2011.
J'ai publié sa photo sur mon blog et je vous en donne l'adresse :
http://ded31-royal-blog.blogspot.fr/search?updated-max=2011-08-30T14:38:00-07:00&max-results=500&start=47&by-date=false
Peut-être des renseignements supplémentaires ici (fanakick-motorcycle-club).
Cordialement.

fequant jean-louis 22/04/2014 12:01

Quand j'étais jeune et sans permis , je travaillais dans le 15e , et dés que l'occasion se présentait , j'allais baver devant la vitrine ...et dés mes 18 ans je me suis inscrit au permis moto .

Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens