Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 16:24

Après 20 années de fréquentation assidue aux Coupes ML, au total on aura vu en piste et alentour pas loin de 20 000 motos. Genre de lassitude. Pourtant, chaque fois on trouve quelque chose d'étonnant à se mettre à travers l’œil du Canon 28-70 mm. Cette année, une machine dont on savait qu’elle a existé mais qu’on pensait disparue à jamais sous la presse du ferrailleur. De plus elle est française, il n'y avait donc aucune raison de faire le difficile !

AGF-reacteur.jpg

En 1956, dans son numéro de pré-Salon Moto Revue publie un panorama (exercice obligatoire) de la production des constructeurs français. En première partie : « Ceux qui vont de l’avant ». Les autres sont catalogués « Ceux qui améliorent » où l’on trouve toutes les marques qui se vautrent alors dans les dépravations du carénage à tout-va. Chez les pionniers il y a le déjà connu Derny Taon, le scooter Moby de Motobécane en compagnie de l’élégante 125 Terrot EDL et du moteur Ydral 125 à cylindre horizontal. La visite du Salon n’apporta pas de nouveautés bouleversantes sauf sur le stand AGF qui, comme d’autres, donnait sa version construite autour de l'AMC horizontal. Une version décoiffante comme on ne disait pas à l’époque. Moto Revue ne s’y est d’ailleurs pas trompé en offrant sa couverture à cette AGF avec ce commentaire : "Pour relancer le 'vélomoteur', devra-t-on faire appel au futurisme ?"

AGF réacteur 2

Immédiatement baptisé "Type Réacteur", ce 125 est un deux vitesses monocylindre deux-temps qui rompt avec la constrution AMC vouée jusqu'alors au moteur à soupapes en tête. Comme toutes les autres motos du catalogue AGF, le "Réacteur" a un cadre-poutre avec à l'avant un simple berceau en tube. L'oscillante arrière comprime un bloc de caoutchouc. Il est fait un large emploi de l'alliage léger coulé - spécialité de la marque - dans la partie arrière qui supporte la selle sans haubannage intérieur (Collection Joël Gachedoit).  

AGF noir-blanc298

Une autre présentation du "réacteur", différente par son garde-boue arrière, figurait à ce même Salon 1956. Moto Revue en soulignait "la ligne audacieuse", tout en déplorant que "l'auteur a un peu trop sacrifié au goût américain".

AGF-dessin-AR-noir-blanc299.jpg

Avis contraire dans L'Officiel du Cycle et du Motocycle du 22 octobre. Ce dessin de Georges Gédovius dont l'œil d'esthète n'était pas resté insensible à l'appendice du "Réacteur" était accompagné de cette légende : "Le carénage arrière, en matière plastique, revêt un aspect futuriste. La 'plaque' fait partie de la machine : une tendance à suivre". (Plastique en place d'alliage coulé, la raison semblait l'avoir emporté chez AGF, ou bien s'agit-il d'une méprise de Gédo qui, par ailleurs, a dessiné un carter enfermant complètement la chaîne...).

Velocette-KSS-350--Dijon.jpg

Velocette 350 KSS MK II, l'un des purs joyaux de la construction classique britannique. Cette ACT née en 1936 traversera la guerre et sera produite jusqu'en 1948 sans autre changement qu'une fourche avant télescopique. Elle avait remplacé la KSS MK I (distribution non-enclose) dont la carrière avait duré 10 ans, de 1925 à 1935.Fior-twin.jpg

La 250 Fior-MIG à moteur Rotax deux-temps bicylindre en tandem de 1984. Une fois de plus j'ai aussi photographié la fourche pour tenter de comprendre son fonctionnement. Euh... si vous le voulez bien, ça sera pour plus tard (Pilote Alain Guillon).Gilera-saturno-1.jpg

On parle souvent des 4 cylindres Gilera, beaucoup moins des 500 Saturno, les monos culbutées de la marque qui valent bien certaines machines anglaises plus encensées. Il est vrai qu'elles étaient beaucoup plus rares en France où elles ne firent jamais l'objet d'importation sérieuse (Collection Christophe Bogula).

Gilera-saturno-3-moteur.jpg

Sur des circuits sinueux, la version "sport-competizione" de cette culbutée était capable d'en remontrer à des anglaises à ACT. À son guidon, Nello Pagani ou Giuseppe Colnago signèrent quelques beaux résultats internationaux. Avant de passer sur Norton, Georges Houel et aussi Jacques Collot furent parmi les Français qui s'illustrèrent sur des Saturno.  

Gilera-Saturno-2.jpg

Une protection que je n'ai jamais vu ailleurs que sur des machines italiennes et destinée à contrecarrer les effets d'un freinage un peu violent. Accessoirement, sous la pluie ça évite à l'eau qui dégouline sur le réservoir de dégouliner jusqu'au... fondement du pilote. 

Gilera-Saturno-noire.jpg

176 km/h, c'est la vitesse maxi atteinte par Eric Maurice essayeur à Moto Journal sur une Gilera 500 Saturno. De Saturno, elle n'en a que le nom car ce modèle de la fin des années 80 est un mono double arbre (courroie crantée) avec 4 soupapes, donné pour 44 ch. Boudée à sa sortie, la Bialbero (double-arbre) visait le marché japonais friand de monos sportifs. Inutile de préciser qu'elles sont recherchées aujourd'hui, d'autant plus qu'il n'en fut produit que quelques centaines. C'est Vespa qui en assurait la diffusion chez nous.

Honda-Gold-wing-Doncque.jpg

Engager une Gold Wing en compétition, il fallait le faire, et ce sont des Suisses qui l'ont fait ! Au 40 ème Bol d'or (1976), Florian Burqui et Eric Mooser tentèrent leur chance avec le numéro 55.  

Honda-Gold-moteur.jpg

La partie-cycle de la Honda-Suisse (qui a existé à trois exemplaires) est due à Pierre Doncque, "inventeur" du cadre périmétrique (en tube) et qui a aussi créé une complexe suspension arrière mono-amortisseur pour ces Gold. La 55 est aujourd'hui une habituée des épreuves "modernes" sur longue distance telles que Spa ou le Bol d'or Classic (Pilote Jean-François Zanutto).

Honda-Doncque-Grde-Routiere-2009-CML-.jpg

"Civilisée, cette moto pourrait faire une fantastique G.T." écrivait Moto Revue sous une photo de la 55 du Bol 1976 : vœu exaucé ! (Stand du Gold Wing Club PACA aux Coupes ML 2009).  

BSA-Gold-old.jpg

Une 500 BSA Gold Star telle que sortie de l'usine en 1939... avec la patine des ans en supplément.

Harley-K-ou-KH-900.jpg

Chez Jean Lalan, une Harley peu courante en France, et même en Europe (K = 750 ou KH = 900).

Seeley-Yam-XS.jpg

De loin, on croit voir une énnième version d'un twin Norton dans un cadre Seeley...

Seeley-Yam-XS-moteur.jpg

... et de plus près on découvre un 650 Yamaha XS très apprécié des préparateurs comme Laurent Delattre qui a signé cette réalisation (alternative aux twins anglais moins... économiques ?).

Taurus-profil-droit.jpg

La Taurus 500 TN, en rupture avec la tradition italienne de l'ACT commandé par chaîne ou cascade de pignons, a choisi une distribution par arbre et couple cônique. Bloc-moteur, comme il se doit avec un bas-moteur qui se donne de faux airs de Panther britannique...      

Taurus-moteur-droit.jpg

... accentués par la disposition inclinée du cylindre. Le sigle MTG visible sur le carter de distribution représente l'initiale de Taurus encadrée par celles de MG, marque italienne de MM. Guerzoni & Guarinoni, rachetée par Taurus (Renseignements à manier avec précaution car récoltés chez divers auteurs qui me semblent s'être "pompés" les uns les autres. Même les rares sources italiennes restent vagues, pour dire le moins)

Femme sandwich

Sourire charmeur de la demoiselle chargée de la promotion du nouveau site Moto Register qui se veut le "lieu" de contact (et plus si affinités ?) de motocyclistes de tous horizons et de toutes "chapelles". M'est avis qu'il y a du boulot tant il existe déjà des centaines de sites, de blogs, de forums et autres tutti quanti sur le sujet ! Je vois aussi que Moto-Registrer "est dédié (aaargh !) aux passionnés de motos, qu'ils soient ou non propriétaires d'un deux-roues". Du coup, perplexe je suis... 

harley-daytona.jpg

Une Harley 750 latérales qui a sans doute connu des jours meilleurs, à moins qu'il ne s'agisse d'un "vieillissement" plus récent. Dans une autre vie, j'ai connu un spécialiste en anciennes qui maîtrisait parfaitement les mystères de la patine sur métaux. Suffisait de connaître les fournisseurs des brocanteurs du marché au Puces et aussi les bons produits dans le rayon spécialisé du Bazar de l'Hôtel de Ville.

MZ-1.jpg

Quelques secondes après la photo, le moteur de cette MZ 125 RE Grand Prix va craquer et chasser tous les spectateurs à 20 mètres à la ronde !

MZ-2.jpg

Au repos, ça a l'air tout petit, tout mignon, bien inoffensif, pourtant... (Pilote Gert Seifert).

AJS-cammy-moteur.jpg

Quelques années plus tard, cette AJS "Cammy" donnera naissance à la glorieuse 350 7R puis à la G50.

matchless G50 Pfister

Puisqu'on en parle, en voici une de ces G50 préparée par le spécialiste Marius Pfister qui tient échoppe en Suisse, à Koppigen. Il présente à la vente beaucoup de belles machines "Prix sur demande", et c'est en francs suisses, ne vous trompez pas dans la conversion !

Honda-6-Brancquart.jpg

Après une Gold Wing de course, voici une autre Honda de course, une 6 cylindres qui n'a rien à voir avec celles du HRC. C'est la 1000 CBX qui a donné ses organes essentiels à JLM du Team Daytona 70 de Daniel Mercier (bras croisés à gauche), spécialisé dans les répliques de Honda 750 CR. Le pilote est Gérard Coudray, deux fois Champion du monde d'endurance en 84 et 85. Que du beau monde !

Honda-6-Brancquart-moteur.jpg

Une machine qui fonctionne bien, ça doit chauffer, mais point trop tout de même et la température de l'huile est primordiale sur un moteur à ailettes.

Universal-V-twin-late.jpg

Universal est une marque suisse connue en France pour ses gros flat-twins de l'après-guerre. Changement radical après d'autres constructions tout autant solides, mais moins modernes comme cette 680 latérales datée de 1943 (Pilote Jean-Paul Kohli).

Maico-250-moteur-.jpg

Maïcomobil, Maïco Taïfun sont des machines "hérétiques" qui ont une place à part dans l'histoire motocycliste. Mais la production plus calme qui a suivi ces bouffées innovatrices n'est pas en retrait, et pas seulement à cause des violentes motos de cross sorties de Tübingen-Pfäffingen. 150 km/h annonçait Hubert Soulignac l'importateur de la MD 250 de 27 chevaux (DIN) à 6 vitesses et distributeur rotatif. Sur le dépliant que j'ai pu consulter, une main anonyme mais scrupuleuse a rayé "150" et ajouté "158" au crayon.    

Victoria-38-cmc.jpg

Souvenir personnel cuisant à la vue de ce 38 cm3 Victoria, bien plus nerveux que la Mobylette à laquelle on le comparait. À l'époque où je dilapidais ma prime jeunesse à Moto Revue, je partis un soir rejoindre mes pénates à son guidon, lequel portait un levier commandant deux vitesses avec un point mort entre le deux, je cafouillais lamentablement dans ces manettes pour finir étalé en plein milieu de la... Place de la Concorde. Il fut question d'y apposer une plaque commémorant l'évènement, mais la Mairie de Paris s'y opposa. Sniff ! Pour ma défense, je précise que "mon" Victoria équipait un vélo aux roues normales mais au cadre bien trop haut pour mes petites pattes. 

Sarron Cortot

Trajectoires ? Derniers réglages ? Changement de bougies ? On ne sait quelle tactique se tramait entre Christian Sarron, Jacky Germain (à droite) et René Guili (à gauche), mais Alain Cortot, au centre, n'en a pas perdu une miette.

BSA-mono-cantilever.jpg

"SNL 500 Course 1975" indique le programme des Coupes. Sobre description d'une machine hybride ou le plus moderne - freins à disques, roues à branches, cantilever arrière, coque et carénage poly - côtoie le plus... traditionnel : un mono BSA ! 

Indian-4-moteur.jpg

Contrairement à ce qu'on pourrait penser (espérer ?), les tuyaux d'orgue de cette Indian Four distillent une harmonie bien plus supportable que celle de certaines Harley qui ravagent les tympans dans les rues de nos villes (Message personnel à l'intention de l'imbécile qui remonte régulièrement l'étroite rue Compans, dans le 19è à Paris en faisant trembler les vitres à fond de deuxième sur sa Street Glide noire...).

Isle-of-Man-decal.jpg

Le motocyclisme a ses médailles...

Douglas-moteur-2-carbus.jpg

Douglas, c'est THE flat-twin anglais dignement représenté par cette 500 TT à culbuteurs de 1925. Vous avez cinq minutes pour expliquer le fonctionnement de la commande des deux carburateurs et celui des deux tubes verticaux qui coiffent la culasse entre les tubes du cadre (Pilote Kaspar Ryser).Harley-Thomas.jpg

Avec sa 1000 Harley-Davidson de courses sur "motordromes", Thomas Bund est un fidèle des Coupes où il a l'occasion de présenter ses livres encyclopédiques sur les grosses cylindrées américaines engagées dans les compétitions... sur motordromes. Deux volumes (en allemand) sont déjà parus qui détaillent les Excelsior, Henderson, Super X, etc, de 1907 à 1931. Thomas travaille sur un troisième ouvrage consacré aux courses de grosses motos sur vélodromes en Europe. Vous ne perdrez pas votre temps en faisant un tour sur le ouèbe à son adresse : www.american-x.org 

harley-Thomas-casque.jpg

Élégant jusque dans les moindres détails, Thomas arbore ce casque et ces lunettes quasi-d'époque.

laverda-moteur.jpg

Même sans voir la marque, on sait qu'il s'agit d'une Laverda qui, sauf erreur fut la seule marque à avoir pratiqué cette flamboyante couleur. Ici sur une 1200 TS de 1981. Trois cylindres (comme on voit !). Pilote Dominique Cosson. Une bonne âme qui me veut du bien me suggère d'ajouter KTM utilise aussi largement l'orange. Oui, mais pas que !       Motobécane sacoche Lesouef

Jolie alignée de Motobécane de tout poil emmenées par le scooter deux-temps de Pantin qui fit oublier le fiasco du si élégant 4 temps dessiné par Géo Ham. Si j'ai bien compris la manœuvre, l'affichette collée sur le guidon est une publicité pour Benoit Lesouef, fabricant de sacoches de toutes formes pour motos comme (peut-être) celle qui équipe le porte-bagages de ce scooter. Pour en avoir le cœur net avec des précisions, rendez vous sur le site de Benoit : www.benoit-lesouef.fr/

N.B. : Je précise que toutes les adresses données ici le sont à titre gracieux. Je ne suis pas vénal ni corruptible, à moins qu'il ne s'agisse de très gros dessous de table (auquel cas on peut discuter).

Chaise-ACT.jpg

Faux arbre-à-cames en tête mais vrai culbuté, sur une Dollar de 1937

Flic-Guzzi.jpg

Même à Dijon, la police veille, mais c'est sur les WC mobiles... ou bien sur la Guzzi ? (ce serait un douanier, me dit-on...)

Crazy-Dogs-V-Max.jpg

Ne rigolez pas ! Dans 30 ou 40 ans, c'est ce genre de bécanes qu'on verra chez les collectionneurs. Pauvres de nous !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

ev 13/07/2012 10:07

bravo pour votre site
par contre la dollar de l article sur dijon 2012 est une simple culbuté pas une act

zhumoriste 13/07/2012 11:26



Bien sûr ! Rectification apportée.



durand michel 07/07/2012 13:40

ca fait plaisir de voir de belles choses de l apres guerre il n y a donc pas que l avant guerre(je sais avec B H L on est toujours dans une avant guerre°ceci dit mon
janot comme d habitude c est l oeil du maitre.FELICITATIONS

zhumoriste 08/07/2012 14:52



... trop ! c'est trop ! Il faut en garder pour la suite...



faites-pour-rouler 06/07/2012 21:05

Belles photos et commentaires. Merci.
J'ai vu la Taurus qui était des notres au tour d'Auvergne: une bien belle moto!

zhumoriste 15/07/2012 12:45



... et qui roule, ce qui ne gâte rien !



Jacques 06/07/2012 20:54

Toujours agréable à parcourir ces compte-rendus.
A noter les roues SMAC sur la SNL / BSA 500 heureuse époque où certains artisans et pilotes français tenaient le haut du pavé.
La frêle silhouette de Dany Boom est censée être habillée d'un uniforme de douanier et non de policier. Faudrait pas confondre les carottes et les navets, des fois....!

zhumoriste 08/07/2012 14:53



... pour moi, policier ou douanier, dès qu'il y a un uniforme...



roro 06/07/2012 20:17

Est ce un gag ,monsieur Bourdache fait des perles
Ce n'est pas un moteur Amc qui est monté sur une AGF turbo mais le moteur Ydral horizontal 2 ou3 vitesses.
C'etait bien d'etre en vacances mais il faudrait y retourner.
Mais tout cela n'engage que moi...........................................

zhumoriste 08/07/2012 14:49



Grosse bourde rectifiée. Ça montre qu'il y en a au moins un qui suit le cours !



Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens