Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 13:11

      Gnome 175

Petits problèmes d'allumage (comme à l'époque) sur la 175 Gnome-Rhône L 53C de Michel Baptiste. En 1956, Court et Dagan sur une Gnome-Rhône remportait la victoire au Bol en 175 Course à 95,781 km/h. Ce qui valut à la marque la distinction particulière et officielle immortalisée par l'autocol... (aie ! pas sur la tête !) la décalcomanie ci-dessous.

Gnome décalcomanieGilera 150 en panne

Autre souci pour cette 150 Gilera Turismo (1953), élégante culbutée qui s'obstine à ne pas démarrer alors qu'elle est en pré-grille. Les compétences ne manquaient pourtant pas réunies à son chevet et autour de son pilote Denilo Papa...

      Awo 425  

Pas facile de voir comment fonctionnent les AWO 425 RS (Awtowelo) de l'ex-Allemagne de l'Est : monocylindres double arbre à cames en tête actionnés par chaîne, ce sont en réalité des 250. Bien loin des modèles de série qui étaient de bien braves culbutées pompées sur les BM.W. d'avant -guerre. Leur carénage alu "à cloche" (a campana, par les Italiens) ou "poubelle" (dustbin, par les Anglais qui étaient contre, les jugeant déloyales) est typique des années 50.

AWO

      Duhamel Yvon-copie-1

 

En habit de lumière dans le studio de campagne du photographe Jean-Pierre Pradères, le champion des G.P. Yvon Duhamel, le plus populaire des Canadiens en France depuis Robert Charlebois.

      AJS 7R

De 1948 à 1961, la 350 AJS 7 R rivalisa avec les Norton aux mains les plus célèbres pointures britanniques dont Bill Lomas, Bob McIntyre, Jack Campbell, Fergus Anderson et... Mike Hailwood ! Apparue en 1948, elle évolua en permanence, passant de 31 à 41 CV grâce aux soins éclairés de préparateurs doués. En France, elle se tailla un superbe palmarès que signèrent de nombreux pilotes dont Georges Monneret et son fils Pierre (Collection Colin Goode).    

Épinette Vosges

L'épinette vosgienne, genre de harpe portative à cinq cordes, charmait les oreilles des visiteurs du Club Ural (d'où la casquette soviétique du musicien...)

Guzzi haerri

Ingénieur suisse, Paul Haerri trouvait que sa 250 Guzzi Gambalunghino R de 1949 manquait un peu de personnalité. Alors il s'est pris par la main et outre quelques pièces taillées dans l'alu (ci-dessous : pédale de sélecteur, commande de l'embrayage, boitiers des renvois d'angle de l'ACT, haubans de cadre arrière, etc), il a coiffé le cylindre d'une culasse desmo de Ducati (what else ?).                              Guzzi Haerri 2

CZ 4 cylindres droit

CZ est une marque mondialement connue pour ses succès en moto-cross avec de gros deux-temps qui ont occulté des machines de circuit très originales, des 125, 250 et 350 toutes avec double ACT. La plus prestigieuse est une 350 à 4 cylindres en V à 90° que son créateur, l'ingénieur Frantisek Pudil eut bien du mal à maintenir en état compétitif de 1969 à 1972. Par exemple, il fallut s'adresser à Helmuth Fath pour obtenir des ressorts de soupapes (4 par cylindre) en acier de bonne qualité : gain immédiat, la limite d'affolement des soupapes fut repoussée de 15 000 à 18 000 tours/minute, le reste à l'avenant ! Le poids de cette 350 était son gros handicap, l'usage du magnésium, matériau stratégique dans la Tchécoslovaquie de l'époque, lui étant interdit. Ainsi, avec ses 140 kg elle rendait une vingtaine de kilos à sa rivale MV. Gagnante de multiples G.P. dans les pays de l'Est, le meilleur classement de la CZ au niveau international fut une seconde place derrière la Yamaha de Teppi Lansivuori au G.P. de Tchécoslovaquie 1971. Trois exemplaires en 350 furent construits et l'un deux a été réalésé en 420 cm3 afin de pouvoir courir en 500. C'est, semble t'il, cette version 1972 qui a été choisie pour les deux "replica" présentées à Dijon par Vrastislav Hromadko et Miroslav Tuma.

                              CZ 4 cyl

                                                      Chien à casquette Est-ce que quelqu'un pourrait me dire ce que je fous là, moi ?

Guzzi-Dondolino.jpg

De 1948 à 1951, la Guzzi 500 Dondolino, une "compé-client" culbutée de 33 ch (170 km/h et 130 kg) remporta de multiples victoires dans tous les pays européens, à commencer par l'Italie, bien entendu. Le coureur français Jean Behra fut champion de France 1948 à son guidon et restera fidèle à Guzzi, renouvelant son titre en 1949, 1950 et 1951 mais avec une Gambalunga, version "usine" dérivée de la Dondolino (collection Colin West). 

Brough latérales

La marque qui bat tous les records de vente (aux enchères...) ne pouvait pas être absente de Dijon. Le Zhumoriste a porté son choix sur une SS 80, la 1000 "simplement latérale", mais avec la finition et toutes les luxueuses caractéristiques qui ont fait la réputation des motos de Monsieur George.     

Clairon

Depuis la nuit des Temps, Christine "Claironnette" suit Bruno "Clairon" sur leur basset B.M.W. Cette année ils ont remporté la Coupe du Couple, juste ce qui leur manquait dans la collection de vieilleries qui décorent leur bistrot-restaurant parisien Le Clairon, sis à la Porte des Lilas.     

Gilera Masetti 2

Première gâchette chez Norton à qui il avait apporté les titres mondiaux 350 et 500 en 1951, Geoff Duke fut accusé de trahison lorsqu'il passa chez Gilera, autrement dit l'ennemi absolu, champion du monde 500 grâce à Umberto Masetti (en photo, son fils Nello). Dès son arrivée Duke fait apporter des améliorations au 4 cylindres italien sur la partie-cycle particulièrement. Il est champion du monde en 1953, 1954 et 1955. Gilera est encore titré en 1957 avec Libero Liberati avant que ne commence l'ère John Surtees avec les M.V. 4 cylindres, éternelles rivales.  

Gilera moteur

C'est sur une 4 cylindres Gilera 500 double ACT que McIntyre franchira pour la première fois le "mur" des 100 mph au Tourist Trophy de 1957, signant 162,082 km/h sur un tour. À la fin de cette même année, Gilera se retirait officiellement de la compétition mondiales comme l'avaient fait déjà les usines Mondial et Guzzi, signant la fin d'une épique époque furieuse !    

Enfield Diesel

Enfield diesel : beau comme une tondeuse à gazon, mais beaucoup plus silencieux... 

                                Follis 250 NSU Max

Moteur Ydral, Sachs, JLO (twin), Sotecma ou Gnome-Rhône, le deux-temps avait la faveur de Follis. Qui cependant s'aventura parfois dans le domaine des soupapes. On oubliera la burlesque tentative de résurrection d'une machine équipée d'un Chaise culbuté né à la fin des années 30, alors que cette 250 vue à la Bourse de Dijon motorisée par le Max à ACT de NSU (18,2 ch) mérite l'attention. Peu connue car peu diffusée cette FAX 250, tel était son nom, avait la même partie-cycle que celle équipée du twin JLO de 16 ch et dénommée LYS 250. En 1954, une 250 à moteur AMC était exposée au Salon de Genève. Elle ne semble pas avoir connu un meilleur sort commercial que la FAX... 

Vincent-Raspoutine.jpg

Il n'existe pas de réunion de motos anciennes sur les deux rives de la Manche qui puissent se tenir sans la présence de "Raspoutine" pilote aussi célèbre pour son système pileux à géométrie variable que pour sa 1000 Godet-Egli-Vincent qu'il mène aussi bien sur une route de tous les jours que sur une piste. 

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Mahistre 11/09/2013 18:15

Que me vaut cette volée de bois vert ?

1 - L'ennuyeux avec ton, site c'est que l'on ne peut pas poté là où on le souhaites. Corrige !

2 - Dans ton bouquin de 1989 p146 et 425 tu mentionne uniquement que Emille Debaralle est directeur de Aiglon. Je te précisais qu'il est dépositaire de la marque Aiglon ce qui n'est pas la même
chose.

3- Idem pour Mirus, je t'apportais la date du dépot de cette marque et par qui avec certitude.

4 - Si tu savais ce qu'est une marque et comment elle protège tu aurais éviter ce genre de remarque. Je persiste et signe, Chevrolat n'a déposé aucune marque ni au Tribunal civil, ni au tribunal de
commerce du Rhône alors que Billouin a bien déposé L'Albatros qui vaut à cette époque pour la classe XIII où l'on y trouveplace bicyclette, motos, autos, moteurs de véhicules, pédales, frein,
fourche, carrosserie, sellerie.... D'ailleurs en page du catalogue 1907, il est bien précisé " (marque déposée) L'Albatros (marque déposée).

5 - Dans ledit catalogue L'Albatros, la machine à moteur pendulaire n'est nullement une Griffon tout comme la Coruse N° 7....

Enfin ce qui est embêtant avec ton site c'est que l'on ne peut joindre aucun document iconograpohique, donc t'es forcément obligé de me croire sur parole.

bof !

MAHISTRE Didier 01/09/2013 00:49

Bonjour,

A propos de la marque "Aiglon", celle-ci a été déposée dans la classe XIII en avril 1900 à Paris par Emile Debaralle qui s'installa ensuite à Argenteuil.

La marque "Mirus", elle a été déposée par Emile Amstoutz à Besançon en décembre 1902.

En conséquence, les 1ère motocyclettes Aiglon ne sont apparues, au mieux, qu'à partir de 1903, voir fin 1903 pour la saison 1904.

Enfin à propos de la marque "L'albatros", classes XIII et XLIV, celle-ci a été déposée en janvier 1901 par Henri Billouin. Claude Chevrolat n'a jamais déposé de marque, il était négociant en cycle
à Lyon à l'adresse indiquée.
Henri Billouin achetait, montait et revendait les moteurs Buchet, Deckert, Monarque, Z.L, Griffon-Zedel, Quentin et Cie, Sigma.... et Givaudan. Il vendait aussi ces cadres de bicyclettes et
motocyclettes ainsi que toutes les pièces constitutives, comme le confirme ces catalogues.

En conséquence, les "L'alabatros" de M Claude Chevrolat étaient celle de M Henri Billouin dont il avait la représentation.

Bien le bonjour.

zhumoriste 01/09/2013 20:01



L'embêtant avec D. Mahistre, c'est qu'il vous livre en vrac des informations qu'il faut prendre pour argent comptant... après pas mal de temps perdu car passé à trouver à propos de quoi il vous
les livre. Exemple : le présent commentaire figure à la suite de l'article sur les Coupes Moto légendes 2011 où il n'est nulle part question de l'une des marques qu'il évoque... Bon.


Passons sur Aiglon et Mirus dont j'ai déjà écrit dans mon premier livre "La Motocyclette en France 1814 - 1914", les mêmes infos qu'il donne. Mon livre a été publié en... 1989. Bof, même pas un
quart de siècle.


À propos de L'Albatros. Une affirmation "irréfutable ,"Chevrolat n'a jamais déposé de marque", bien, mais une question se pose : comment prouve t-on une absence ? Par ailleurs, pour qui sait lire
le français, j'ai émis moi-même suffisamment de doutes sur la "couvée" des deux Albatros, celle de Billouin et celle de Chevrolat. D. Mahistre affirme qu'il s'agit des mêmes machines, soit...


Si l'on en croit un témoignage qui figure dans son catalogue daté 1907, Billouin était dans le commerce du cycle depuis 1898, et s'il a déposé sa marque en 1900 celle-ci concernait ses
bicyclettes car les motos qu'il a vendues sous sa marques étaient des Griffon. Les rares fois où sa marque est apparue (en très grosses lettres) sur un réservoir, c'était sur des machines de
course. Il en reste des photos, alors que les machines de tourisme ne sont connues - jusqu'à nouvel ordre - que par les dessins de ses catalogues.


Bonjour chez vous 



mickie 18/09/2011 22:08


Erratum: Ma remarque s'applique à la légende de la moto suivante, la 420 CZ V4...
Z'amitiés!


zhumoriste 19/09/2011 15:07



Erratum d'un rectificatif : jusqu'où s'arrêteront-ils !



mickie 18/09/2011 22:04


Bonjour! Ici Mickie, modeste restaurateur de Terrot et ex modeste pigiste de LVM... Je voudrais signaler, à propos de la légende d'une photo d'une Guzzi 500 mono à culasse Ducati, que le pilote
finlandais Lansivuori se prenomme Tepi, Jarno étant le prénom de son ami hélas disparu Saarinen... Avec toutes mes amitiés au Z'hmoriste que j'adore!


zhumoriste 19/09/2011 15:05



Horreur de moi ! Je rectifie à l'instant. Mais, SVP, un peu plus de retenue dans vos louanges, ça risque de faire jaser...



Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens