Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 16:42

pau10                                                                                              (Le tracé du 2,760 km via site Autodiva)

C'est le dernier de nos circuits urbains en France où jusque dans les années 60 chaque ville de quelque importance tenait à faire disputer son "Grand Prix" motocycliste. Modifié dans ses structures pour répondre aux exigences des courses automobiles modernes, mais à peine redessiné depuis les années 30, le circuit "en ville" de Pau ouvrait la saison internationale française, entre fin-mars et mi-avril depuis 1947. Celui de l'année 1960 s'est disputé le 16 de ce mois d'avril. Temps un peu frais à voir les manteaux dans le public, mais ensoleillé. De quoi attirer les gens du nord comme les Britanniques et assimilés. Et ils ne se faisaient pas prier, au grand chagrin de Moto Revue qui déplore que 63 % du plateau des 350 soit formé de sujets de Sa Majesté, pourcentage qui grimpe à 75 % chez les 500 ! C'est qu'il en vient de partout de ces buveurs de bière tiède et mangeurs de rosbifs : de Grande-Bretagne, bien sûr, mais aussi d'Écosse, d'Australie, de Rodhésie, du Canada, de Nouvelle-Zélande, d'Afrique du Sud. Pourtant, la F.F.M. a décrété qu'il fallait moitié-moitié dans les engagements, mais ce réglement ne prendra effet qu'au 1 er juin. Ça tombe bien : en juin, tous ces boys partent au Tourist Trophy... Puis ils vagabondent à travers l'Europe, écumant les Grands Prix, et les moins grands, récoltant primes de départ et primes de victoires, puisque c'est eux qui font le spectacle du... t'as deviné, Continental Circus !  

1960 les arcades031S'il ne fallait qu'une image pour symboliser le G.P. de Pau, ce serait celle-ci : la montée de l'avenue Léon Say et ses arcades offrant aux spectateurs un balcon avec vue imprenable. Ici, Peter Ferbrache (Australien sur AJS) mène le peloton des 21 pilotes en 350 cm3 devant Jim Redman (Rodhésien, carénage blanc, n° 14). Ferbrache gagnera à 97,704 km de moyenne devant Redman qui a pourtant chuté à l'avant-dernier tour (santé !). Paddy Driver (Sud-Africain) est 3ème. Le premier Français est Jacques Insermini. Quelques semaines plus tard, en juin, Peter Ferbrache se tuera au Tourist Trophy 350 Junior. 

1960 Pau Ferbrache-Redman027La même course des 350 dans l'un des virages du Parc Beaumont. Ferbrache est toujours en tête suivi de Redman, tous deux sur des Norton Manx. Le numéro 8 est l'Anglais Fitton, sur AJS 7R.

1960 les 350 en ligne028De droite à gauche, les cadors en 350 : Paddy Driver (4), Robb Fitton (8), Ekstrom (28), Insermini (36), Bogaerdt (si c'est bien lui avec le n° 20), Redman. Genre de Coupe de marque : tous sont sur Norton, excepté Ekstrom(28) sur AJS.  

1960 P Driver & Mme029

Dans chacune des cylindrées, 350 et 500, Paddy Driver se classera 3ème sur ses Norton. Actif dans le Continental Circus de 1959 à 1965, il sera toujours dans les 10 premiers au Championnat du Monde, surtout en 500. Il termine sa carrière motocycliste en apothéose : sur Matchless il est 3ème au Mondial de 1965, derrière Hailwood premier (MV) et Agostini (MV). Excusez du peu. Il se lancera ensuite dans la compétition automobile (Lotus BRM V8, Lotus Cosworth 72E), mais sans résultat probant. Le n° 44 est Glaser.

1960 side n° 102 Norton035Un équipage non-identifié, mais avec quelques indices. La moto est une Norton car on ne voit pas les protubérences caractéristiques du flat-twin BMW, l'autre seule marque présente à Pau en sidecars. Le passager est une passagère, chose assez rare à l'époque mais pas exceptionnelle. Le grand pilote barbu pourrait être John Tickle qui figure au classement de l'épreuve en 8ème place et il y a quelque part sur le Net une photo postérieure de lui toujours très barbu. Il se spécialisera dans la production de pièces spéciales (frein avant double-came, entre autres), avant de produire des Manx (1969) à partir de pièces du stock Norton racheté par Seeley en 1966.   

1960 passager perdu 102034Juste avant le Pont Oscar, un passager de sidecar est descendu en marche. Sans plus de précision, il semble que cet équipage (on lit 102 sur le dossard du pilote) soit celui de John Tickle qui a perdu sa Miss... En sortie de virage au fond, quelques privilégiés sont idéalement placés pour finir à l'hôpital si un pilote dérape !

1960 Helmuth Fath033Lorsque Helmuth Fath (à droite) et Alfred Wohlgemuth étaient au départ d'une course, on n'avait aucune peine à prédire qui serait vainqueur tant sa "Rennsport" était affûtée. Au point que BMW était plutôt chagrin de voir qu'il taillait des shorts à ses pilotes officiels. À propos d'officiels, les deux pingouins de gauche ont un peu l'air de se demander ce qu'ils faisaient là, pourtant l'homme au chapeau arbore le brassard de la F.F.M.    

1960 Vainqueurs en 500030Acueillis par la miss de service et ses demoiselles d'honneur dans leurs plus beaux atours, le vainqueur des 500 Robb Fitton (52) et Peter Ferbrache deuxième. La publicité virtuelle (insertion d'une image publicitaire dans un plan de match de rugby, par exemple), n'existait pas encore, et pour cause, mais la clandestine se pratiquait bel et bien : le mécano siglé "BP" n'était pas là pour épater les copains...

1960 Paddy Driver bis032Une dernière pour la route, et Mme Driver est si mignonne !

545px-Blason ville fr Pau (64).svg copie

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens