Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 15:02

Ce sont les cartes que j'aurais pu vous envoyer de mes divers lieux de séjour si je voyageais avec ordinateur et scanner. Mais, outre le fait que dans certains endroits, déjà pour téléphoner "mobile" (qu'ils disent), il fallait grimper sur le tracteur-au-fond-du-garage ou m'installer sur la troisième-grosse-branche-du sapin-à-gauche-sur-la-pelouse, j'avais dans mon paquetage trois appareils photos (un petit dans la poche, moyen dans le sac de selle, grand avec un 200 mm dans le top-case) ; les trois chargeurs pour leurs batteries toutes différentes ; un dictaphone (gros, à l'ancienne c'est à dire de 2001), une tondeuse pour la barbe ; un nécessaire de réparation pour Tubeless ; le chargeur d'oreillette du GPS ; mon dentifrice et ma brosse à dents - laissez-moi finir ma phrase - en plus de ce bazar, j'ai hésité à me charger du matériel encombrant et fragile permettant de garder le contact avec vous. Certains d'entre vous se sont inquiétés de mon sort et me l'on fait savoir par mèles. Merci. À l'avenir je signalerai mes absences.


Donc j'ai des cartes à envoyer, mais j'en ai reçues aussi. Par exemple les trois suivantes témoignant d'un lamentable "spectacle de rue" qui s'est joué à Clamart en région parisienne. Machines volées, abandonnées ou simplement en panne, cruelles images d'une société où le "réparable" ne se pratique plus pour des objets devenus "jetables", ce qui est bien le sort de ces scooters et motos. La fin 02Et inutile de rétorquer que ces "plastiques" sont de toute façon sans intérêt. Nul ne sait ce que sera la moto (ancienne ou pas) des décennies à venir. Nos descendants, brimés sur la route, bridés sur leurs électriques seront peut-être attendris par ces machines qui seront leurs "sorties de granges". La fin 03

Ces photos ont été prises par Le Collectosaure connu autrefois dans le 15ème à Paris sous l'enseigne du Sportsman. Passionné de cyclotourisme, son changement d'identité virtuelle n'a pas diminué sa curiosité envers les étrangetés de la vie quotidienne, même celles concernant les deux roues à moteur.    

La fin 01D'ailleurs, outre son site Collectosaure, il tient échoppe à Clamart où l'on peut trouver des objets de curiosité mais aussi des livres et revues sur la moto. Entre autres, Moto Revue des années 50 ainsi que Scooter & Cyclomoto de la même période. Pour toutes questions subsidiaires, un téléphone 06 08 98 44 86 et une adresse : À l'Image Retrouvée, 62 avenue Jean-Jaurès, 92140 Clamart.

BSA-BON-side-Olivier.jpgLes Anglais ne se sont jamais vraiment remis de la perte de nos provinces du Sud-Ouest de la France qui furent à eux durant plusieurs décennies (Aunis, Saintonge, Guyenne, etc.). Dans le passé, par divers moyens détournés ils ont tenté d'y reprendre pied, par exemple en y introduisant le rugby ou le grass-track. Peut-être aussi la quichenotte, mais c'est controversé. Livrés au moyen des ondes invisibles dans lesquelles nous baignons, voici deux documents récents qui prouvent que les Insulaires n'ont pas renoncé à réoccuper le terrain.BSA-BON-side-Olivier-2.jpgSurpris à l'occasion d'une brocante en Saintonge par Igor, notre correspondant particulier permanent et énervant, ce bel attelage BSA ne cache rien de son origine : croix de St-Georges sur fond blanc, c'est l'Angleterre !Messer-BON-5.jpgAprès les Anglois, les Germains ! Rencontrés à l'improviste en juin dans une station-service à Montluçon, pas moins de trois Messerschmitt en convoi !

Messer BON 3Pendant une dizaine d'années à partir de 1953, ces trois roues KR 175 ou KR 200 (selon la cylindrée du moteur Sachs deux-temps) permettront aux Allemands de goûter aux joies de l'automobile ou de ce qui en tenait lieu...

Messer-BON-1.jpg... et d'étonner les populations avec leur allure d'avions de la route et un "cockpit" qu'on disait issu des avions de même marque (légende comme d'hab').

Messer-BON-2.jpgLa version TG 500 dite "Tiger" était un quatre roues avec un moteur 500 bicylindre de 19 ch qui emmenait l'engin à 130 km/h contre 90/100 aux KR. Trop cher, il ne rencontra que peu d'amateurs ce qui le rend encore plus recherché - et encore plus cher - aujourd'hui.

Messer-BON-4.jpgTous les trois arrivaient d'Espagne et s'en retournaient en Allemagne. C'est tout ce que j'ai pu apprendre avant qu'ils ne disparaissent sous une pluie battante.

Auvergnat cola 1Un produit français pour faire plaisir à Arnaud Montebourg, notre "redresseur productif" sous la forme d'un authentique breuvage qui ne doit rien à Photoshop (sinon ça ne serait pas drôle). Au goût, c'est kif les concurrents américains.

Auvergnat cola 2Ma connaissance de la langue auvergnate n'est pas assez avancée pour que je puisse proposer une traduction du slogan "FAI TOT PETAR MILADIU !", mais je subodore quelque chose de politiquement incorrect... Selon Oui Qui ? Pédia !, après une ascension fulgurante la marque traverserait  une période plus difficile. Peut-être s'est-elle trop éloignée de l'idée fondatrice de son créateur (2009) "... persuadé que ce type de produit ne peut vivre qu’adossé à une vraie réalité d’entreprise, et ne fonctionne qu’en charge additionnelle vis-à-vis d’une structure de base par le biais d’une économie d’échelle."  C'était pourtant simple, non ?

Bruneau dém 4Non, votre ordinateur n'est pas brusquement en train de tourner de l'œil ! Ce voile d'un bleu vaporeux, c'est tout simplement l'huile de graissage qui ne brûle pas au démarrage d'une Bruneau (à eau) des premiers âges.

Bruneau dém 3Après avoir vigoureusement pédalé, Alain Cortot a mis le contact pendant que Julien, son fils, surveille de près le reniflard à l'avant du carter.

Bruneau dém 1Le reste de la famille, qui n'est pas en tenues sombres comme les mécaniciens, n'en perd pas une miette mais s'est tenu prudemment à l'extérieur de l'atelier.

Dubonnet pub"Dubo... Dubon... Dubonnet" était le slogan utilisé en publicité-papier (et sur les ondes) de cet apéritif alors que le nom seul s'égrenait en bien plus grand sur murs et pignons tout au long des routes de France. Selon Stephane Bern (le Léon Zitrone de la génération actuelle), c'est l'apéritif favori de la Reine d'Angleterre : 1/3 Dubonnet, 2/3 de gin. Avec ces éléments, vous avez de quoi briller en société, ce qui est d'ailleurs la première vocation de ce blog...

Crédit Lyonnais pignonLà, je ne pense pas que vous ayez besoin de plus d'informations pour, au cours d'une conversation, amener le nom de cet établissement sur le... tapis

NSU Max RockyRencontre avec un commentateur souvent inspiré de ce blog, Jean Rocquecave (alias Rocky, c'était fatal) qui m'a présenté sa NSU 250 Max. Déjà vue sur mèle, elle est aussi belle que sur l'écran d'un ordinateur, entièrement d'origine elle fonctionne à la perfection.

Afrique-pneu-cousu-076.jpgStéphane est un sidecariste belge rencontré à La Châtre qui fait aussi globe-trotter en Afrique. C'est là qu'il a vu ce pneu raccommodé sur une 125 chinoise copie de Honda XL. Un pneu déjà bien usé mais encore utilisable, la preuve ! En Europe, on ferait figurer ça dans un musée des horreurs motocyclistes. Et si un jour il y a le contrôle technique des deux roues...

casque- 618+629À peine retrouvè-je mon fauteuil devant mon ordinateur que j'étais embauché pour une séance de photos en vue de je ne sais quoi, casting pour une prod' de télé, un catalogue de mode tendance ou autre medium de com' (je cause comme ça désormais). Expérience éprouvante dans la longueur heureusement écourtée par Robinson, dit Mad Max Junior, mon co-pilote qui n'a pas eu de scrupules à manifester son impatience (Photo copyright Jean-Paul Lefret).

En inscrivant votre e-mail dans la case "newsletter" en bas de colonne à droite de cette page vous serez prévenu par e-mail dès qu'un nouvel article sera mis en ligne : c'est entièrement GRATUIT !

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Petarel Lac 24/07/2013 19:47

Bonjour
Ce que je voulais dire c'est que si vous faites réparer vos tongs, vos uniques chaussures c'est que vous êtes très pauvre, celui qui fait la réparation est encore plus misérable ce sont des gens
qui ne connaissent pas la mal-bouffe vu qu'ils ne mangent pas vraiment.
A noter qu'il existe encore des ressemeuleurs, j'en connais un aux Echelles (Savoie). On pouvait il y encore quelques années faire ressemeller ses Paraboot chez Paraboot (Tullins Isére),
aujourd'hui probablement encore, vous pouvez essayer de les appeler. Mais il s'agit d'objets de luxe ou à usage spécifique (chausson d'escalade ou d'alpinisme...) et non pas de tong.
Je suis certain qu'une paire de Paraboot éculée vaut au moins 10 tongs neuves dans ces endroits.

Pétarel lac 23/07/2013 22:32

En Indes, y'a des réparateurs de tong à pas mal de coins de rues, "quelques" roupies et la tong peut continuer à fonctionner moyennant un bout de ficelle. Un travail de misére, une paire de tong
doit valoir un Euros. Faut être pauvre pour faire réparer une tong.
En afrique, le pays est donc plus riche c'est les pneus qui se recyclent aussi avec de la ficelle !!
Voici une riche idée de petits boulots, qu'en pense le technocrates ?

zhumoriste 24/07/2013 16:40



"Pauvre pour faire réparer une tong" ? Pas forcément, mais économe... j'ai connu une France où l'on faisait ressemeler ses chaussures, mais aujourd'hui on est niké...



Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens