Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 18:06

On retrouve nos amis les Celmar's (deux Marcel, dans l'intimité) toujours fidèles à C.P. Roleo mais avec une machine nouvelle, ou du moins son moteur. Ils ont abandonné le Staub bloc-moteur à soupapes latérales pour un nouveau Staub (date de sortie + ou - 1929 ?) qui nécessite une boîte séparée.

1929-CP-Roleo-Celmar-s049.jpgLa maison Staub n'étant pas avare de documents publicitaires, en voici un qui fournit de nombreuses indications plus ou moins utiles. Il montre surtout la souplesse pour ne pas dire la versatilité d'un motoriste français qui sait s'adapter à la demande. Une attitude courante chez les spécialistes du deux-temps mais qui l'est moins - sauf si l'on s'appelle Anzani ou JAP - lorsqu'on aborde le quatre-temps, fut-il à soupapes "simplement" latérales. 

Staub laté gauche cotes078La signification des lettres portées sur les dessins se retrouve dans les tableaux ci-dessous. À toutes fins utiles...

Staub-late-cotes-encombrement-A-a-D.jpg

Staub-late-cotes-encombrement-E-a-H.jpg

Staub-late-cotes-encombrement.-J-a-M.jpg

Staub-late-droit-cotes078.jpg

Demutiplication-Staub.jpg

Staub laté face cotes078Il est vrai que la clientèle éventuelle ne se cantonnait pas seulement à la motocyclette. Le moteur fixe a encore de beaux jours devant lui (générateurs électriques, pompes, etc), et le monde du machinisme agricole - plus ou moins lourd - restera lui aussi demandeur pendant quelques décennies.

*

m_223506969_0.jpgDébut juin 1929 cette C.P. Roléo était immatriculé à Paris et région parisienne. C'est le côté gauche de celle dont la photo côté droit a paru dans le précédent article C.P. Roléo (1/10/2013). La transmission par arbre est ici clairement visible, et sa position "basse" trahit une économique vis sans fin et non un véritable "pont" à pignons côniques. Il suffisait alors de monter entre la boîte et l'arbre un accouplement souple assez sommaire (croisillon noyé dans le caoutchouc). Le haut-moteur culbuté à deux échappements parait être celui d'un L.M.P. (voir photo de l'article précédent).

LE MOTEUR MYSTÈRE

Staub-cardan-profil-gauche186.jpgToujours plein de surprises, les catalogues Staub dont celui-ci qui présente un bloc-moteur Staub, dit "à cardan" (alors que de cardan point). Mais l'arbre, lui, est présent sur ce bloc qui n'a rien à voir avec celui qui figure sur la machine photographiée ci-avant. Dans ce dernier cas, il pourrait s'agir de l'ensemble Bridier-Charron, autre spécialiste français des transmissions "à la demande". On retrouvera ce montage chez nombre d'autres marques.

Staub-cardan-dessus-186.jpgPlein d'égards pour ses clients, Georges Staub donnait même les cotes des cannelures de l'arbre de transmission côté sortie de boîte. Ce moteur existait aussi en version à transmission par chaîne avec pour seul changement un carter enfermant le pignon de transmission finale. On remarque que, contrairement à la pratique de Staub, son nom ne figure pas sur les carters de ce moteur qui n'a peut-être pas dépassé le stade de la table à dessins ou d'une illustration de brevet. Il faudrait aussi rechercher du côté des constructeurs de triporteurs (ou trimoteurs, selon la terminologie de l'époque), qui connurenr un regain d'intérêt au milieu des années 30.

1930 - 1932 EXTINCTION DES FEUX...

1930-x-Roleo-6-Jours-pu986.jpgLa saison d'endurance française commence traditionnellement par les Six Jours d'Hiver qui permettent de conforter un palmarès à peu de frais, ou presque, car les qualités physiques des pilotes ont au moins autant d'importance que la fiabilité de leurs machines. Renaud qui fut la vedette de C.P. Roleo étant passé chez d'autres marques, on le retrouvera en 1930 au Bol d'Or sur Ravat 600 sidecar puis sur Clément (Berceuse) et enfin chez l'éphémère Marvel au curieux moteur horizontal. Il a été remplacé par Hémet et Maury, deux hommes fortement impliqués puisque l'un d'eux, Maury, est "agent direct" du constructeur de Courbevoie au 141 avenue Jean-Jaurès à Levallois-Perret, commune limitrophe de Courbevoie.

1931 CP Roleo Maury left & HémetMaury (à gauche) et Hémet figuraient en bonne place dans le "trombinoscope" que Moto Revue publiait régulièrement à l'occasion de Paris - les - Pyrénées - Paris.

La suite de l'histoire de C.P. Roleo ne se lit plus qu'au travers des classements des diverses épreuves au long cours alors que les annonces publicitaires de 1930 se font de plus en plus rares pour ne pas dire absentes. Retour de Maury et Hémet en 1931 dans Paris-Nice (35 concurrents classés ex-œquos) puis de Maury (350 solo) seul en Juillet dans Paris - les Pyrénées - Paris. Un autre agent C.P. Roleo est 1er ex-œquo des 500 dans cette dernière épreuve. Il s'agit de Jean, motoriste au 11, boulevard du Havre à Montigny-lès-Cormeilles).

1931 CP Roleo pub Armist989En novembre 1931, Moto Revue publie cette annonce 1/4 de page d'où le nom de Roleo a disparu. C'est, sauf erreur, la dernière fois que le nom de Maury figure accolé à celui de la marque dont il était l'agent. Il a gagné sa médaille d'or en 250 grâce à son temps dans la côte de Lévy-Saint-Nom, battant Bila sur une AJS.     

 1930-x-Staub-Staub-droit982.jpgLes moteurs Staub continuent à figurer sous forme de magnifiques dessins dans les pages rédactionnelles des revues spécialisées. La marque C.P. Roleo disparaît de l'horizon motocycliste, jusqu'à 1933 où elle s'affiche à la rubrique "Faillites"...  

1930-x-Staub-Staub-gauche981.jpg

1931-Pub-C.P.-dans-M.C.F.jpgL'une des dernières, sinon LA dernière, des publicités C.P. Roleo illustrée par des photos des machines. Celles-ci n'ofrent guère de changements. Cependant on remarque que le bloc-moteur Staub (dessin à gauche) semble être d'une architecture encore différente de celles déjà connues (pas de meilleur document disponible). Cette annonce d'une page entière a paru dans la Revue du Motocycle Club de France, sans doute début 1931.

COMPLÉMENT EN IMAGES 

1932-1937-CP-Roleo-pompiers-891.jpgDans une lointaine vie antérieure, un généreux correspondant (La Vie de l'Auto ? La Vie de la Moto ?) m'avait envoyé deux photos dont j'ai fait un double. Elles concernent C.P. Roleo en liaison avec la Ville de Levallois-Perret. Celle-ci bénéficiait d'un service incendie équipé d'un sidecar moto-pompe à la marque bien reconnaissable grâce à sa fourche avant.  

1932-1937-CP-Roleo-pompiers-2892.jpgPlus aucun doute sur la moto avec ce document qui, autant qu'il m'en souvienne, est le portrait d'un parent de ce correspondant dont je n'ai, bien sûr, pas noté l'adresse. S'il se reconnaît, mille mercis et reconnaissance éternelle à lui !

... ET CECI QUI N'A RIEN À VOIR, SAUF QUE...1935-CP-Roleo-LMP.---chien.jpgC.P. Roleo n'existe plus, mais elle se vend encore bien puisque l'immatriculation de ce modèle à moteur L.M.P. date de 1935. Mais il peut s'agir d'une occasion, quoiqu'elle semble bien neuve...

En inscrivant votre adresse mail dans la case "newsletter" en bas de la colonne à droite, vous serez immédiatement informé de la parution d'un nouvel article. C'est absolument gratuit ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens