Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 10:21

Route Fleurie colorAu début des années 50, Bourvil jouait au théâtre dans une opérette qui connut un immense succès "La Route Fleurie" avec Annie Cordy et Georges Guétary. Il entrait en scène au guidon d'un scooter Bernardet (ci-contre) et c'est peut-être ça qui a donné l'idée à un photographe, ou à une agence de presse de ce sketch en photos publié dans la revue "Lectures pour tous". La date de parution n'est pas certaine. Il s'agirait du n° 8 de la revue en question (année ?) et la seule autre indication est l'immatriculation du scooter visible sur l'une des photos et qui date de 1953-1954. C'est au Salon de Paris 1953 qu'est sorti le scooter Lefol curieusement choisi pour cette séquence humoristique - Bourvil oblige - alors que Vespa et Lambretta dominaient le marché. On peut supposer un souci patriotique de soutenir l'industrie française, mais il semble que dans les dernières représentations de "La Route fleurie" des Lambretta étaient utilisés. Sur le net on trouve une séquence où on en voit quatre en scène. (Les légendes des photos ci-dessous sont celles de Lectures pour tous).

Bourvil 1709

Bourvil 2710

Bourvil 3711

Bourvil 4712

Bourvil 4 bis 8716

Bourvil 7715

Bourvil-6-bon714.jpg

... ET VOICI UN HISTORIQUE DE POCHE

Lefol 1ère version entie719

Dans une première version qui donnera lieu à l'impression d'un prospectus, ce Lefol est baptisé Aero-Scoot. Il se compose de trois parties : avant, plancher, arrière que l'on sépare en retirant quatre longues broches transversales. Il peut aussi se replier pour le transport et le rangement. Bourvil a sorti le sien du coffre d'une voiture, mais il s'agit d'une volumineuse Chrysler.... Enfin on évoque aussi l'inévitable parachutage" (appel du pied aux militaires ?) car grâce à un large emploi de Lefol 1ère vers plié720l'aluminium son poids ne dépasse pas 55 kg. Le moteur est un deux-temps 98 cm3 Sachs à deux vitesses commandées à la main par un système à gâchette, ce qui explique la présence d'une seule commande au pied pour le freinage arrière. Ce prototype conforme au brevet (voir la revue du Motocyclettiste n° 102 dans lequel Jean Goyard détaille l'évolution du Lefol à travers les âges) restera à l'état de proto et le prospectus qui le présente semble avoir été très en avance puisque le modèle du Salon ci-dessous qui a été croqué par Daniel Rebour (in Le Cycle octobre 1953) est déjà différent. Plus de télescopique ni de Sachs allemand mais un Comet 98 deux-temps fabriqué par Le Poulain avec 2 vitesses commandées par deux pédales au talon, tout comme le frein arrière. La fourche toujours à épaulement est du principe à roue poussée sur de courtes biellettes avec des ressorts travaillant à l'extension et il est probable qu'elle offre un plus grand débattement générateur de confort sinon de tenue de cap... La structure en tubes qui la supporte est d'un nouveau dessin et incorpore un petit porte-bages. Ah oui, on allait oublier ! Le moteur est dissimulé par des lamelles en caoutchouc et ce sont des sandows qui maintiennent en place un coussin prévu pour deux personnes. 

Bourvil dessin 1953717

Jacques Lefol poursuit son idée et propose ensuite un Scoot-Air ci-dessous, le seul qui semble avoir connu une petite (très petite) commercialisation. La machine est toujours démontable mais la structure en tubes fait appel à des longerons et à des profilés en alliage léger. Le tableau de bord-tablier incorpore un phare rétractable et un avertisseur en symétrie. C'est un modèle de ce type qui a survécu pour le plus grand bonheur de Jean-Louis Peniguet qui, bien sûr, recherche tout renseignement sur sa machine. Vous avez ça en magasin, alors vite transmettez votre science à jeanlouis@peniguet.com 

Lefol couleur pub718

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Igor 16/12/2011 11:38

Je pense qu'après avoir découvert cet article, je vais de ce pas dans mon atelier et découper deux , trois 103 PIGEOT qu'il me reste, en faire un pliant pour le mettre dans ma caravane Eriba de
1971 et en route pour de belles vacances...

zhumoriste 17/12/2011 19:05



 Surtout ne pas commetre l'irrémédiable : les pièces d'un Pigeot ne vont pas tarder à devenir "collector's" comme
une Eriba de 71 !



ghislain.balesdent 30/11/2011 09:49

4 en scène , bigre , pas étonnant que ce soient des Lambretta , 4 ça a dû représenter l'essentiel de la production de la maison Lefol !!

zhumoriste 03/12/2011 19:32



J'ai lu quelque part qu'il y en aurait une douzaine produits, mais comment vérifier ? Et c'est toujours le même - un bleu - qu'on trouve sur la Toile.



Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens