Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 15:54

... la bande dessinée de l'été (l'été ?) que publie actuellement le quotidien Libération. Elle est signée du grand Carlos Gimenez dont les lecteurs de Fluide Glacial ont découvert au début des années 80 une BD intitulée "Paracuellos". Sans que ce soit dit, mais on s'en doutait un peu, Gimenez y racontait ses années d'adolescence, une adolescence désespérée car vécue dans les institutions dites charitables (Ausilio Social) où le régime de Franco enfermait les fils de pauvres, les orphelins ou les fils de "rouges". Livrés aux humeurs cruelles, voire sadiques, des directeurs, des instructeurs, des surveillantes et même des... infirmières, les enfants eux-mêmes n'étaient pas en reste de vacheries entre eux. En son temps, "Paracuellos" déconcerta. Trop méchant, trop triste. Les habitués de Fluide Glacial voulaient de l'humour, du rire. Il y en a pourtant chez Gimenez qui, sans peut-être le chercher, a fait sienne la phrase de Boris Vian : "L'humour est la politesse du désespoir".

Ayant réglé ses comptes (définitivement ?) avec le franquisme et ses démons, Gimenez raconte dans Libé la vie de "Pepe", un autre dessinateur célèbre dont le nom est resté inconnu ou presque. Célèbre car il dessina des épisodes de Vampirella et surtout des couvertures de ce magazine. Son nom, banal : José Gonzalès (1939-2009). Il était barcelonais comme Gimenez, lequel dessine l'Espagne qu'ont pu connaître les premiers touristes français qui s'y rendaient pour trouver le soleil, la vie moins chère, l'anis encore moins cher comme le cognac. Ils en revenaient avec une peau de chèvre tannée (mes chats ont apprécié...), une tête de toro en osier tressé (ça, quand même pas !), ou encore un blouson "en daim" qui se décomposait à la première pluie (j'ai donné).

Biscooter Gimenez323En Catalogne, à Ibiza en particulier qui était alors fréquentable, on pouvait louer des Montesa, des Vespa et cette production locale, le Biscuter, version du Biscooter de Gabriel Voisin. Normal donc que Gimenez l'utilise en situation dans cette case extraite d'une séquence qui se déroule dans la capitale catalane.

Biscooter Ibiza325Fin des années 50, Christiane et Jean-Pierre à bord d'une "zapatilla", le surnom (pantoufle) donné par les Espagnols au "Biscuter". Le temps de la photo, un bon caillou renforce ici l'action d'un frein à main défaillant.Biscooter Voisin324Illustrant un prospectus non daté, le modèle français à moteur 125 Gnome-Rhône qui semble n'avoir existé que pour établir ce document.

Gimenez pin up Capture d’écran 2012-07-24 à 15.41.23Petite vignette de Carlos Gimenez, afin de montrer qu'il ne s'intéressait pas qu'aux enfants martyrs... (P.S. : "Pepe" paraîtra en album fin septembre)

IMPORTANT 

Inscrivez votre e-mail dans la case "newsletter" en bas de colonne à droite dans cette page, ainsi vous serez prévenu par e-mail dès qu'un nouvel article sera mis en ligne : c'est entièrement GRATUIT !  

Partager cet article

Repost 0
Published by zhumoriste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Z'humeurs & Rumeurs
  •      Z'humeurs & Rumeurs
  • : La moto et ses (larges) à-côtés
  • Contact

N'oubliez pas que...

... en inscrivant votre e-mail dans la case ci-dessous, vous serez prévenu instantanément par un message dans votre boîte de la parution d'un nouvel article. 

Recherche

Archives

Pages

Liens