Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ah ! Les p'tites femmes de Paris !

1917 est une année cruciale pour la France en guerre : révolution russe et entrée de l'Amérique dans le conflit. En attendant cette aide décisive, il faut bien soutenir le moral des troupes... de l'arrière. L'hebdomadaire coquin La Vie Parisienne du 12 mai s'y emploit de son mieux et, à l'affût des dernières nouveautés, découvre un véhicule venu des États-Unis : l'Autopède. De quoi railler gentiment une nouvelle mode sur une double-page intitulée : "Le dernier cri ! La patinette automobile" ... un engin que la France connaîtra quelques décennies plus tard. Vous vous souvenez ?

(Les légendes de ces dessins de G. Léonnec sont celles de La Vie Parisienne)

1917 Autopède 2 bis830UN SPORTSMAN QUI A DES RATÉS DANS SON MOTEUR

1917 Autopède 1828"C'EST LA MODE NOUVELLE, MADEMOISELLE" (Air connu)

1917 Autopède 4832UNE PANNE

1917 Autopède 3831UNE EXCENTRIQUE

1917 Autopède 5833DANS LES NUAGES

1917 Autopède 6834LA MACHINE A UNE FUITE

Autoped-plie.jpgDeux vues d'un Autoped original (Photos de l'American Museum of History). Fabriqué à New-York de 1916 à 1918, il sera présenté sous le même nom en Allemagne par Krupp de 1919 à 1922, mais avec quelques variantes dont une selle à l'extrémité d'une tige sur l'arrière. ET CE N'ÉTAIT PAS UN ENGIN PLIANT POUR PARACHUTISTES, QU'ON SE LE DISE !

Autoped-USA.jpg

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article